Endettement : des villes au bord du gouffre

Endettement : des villes au bord du gouffre

Hôtel de Ville de Sevran. Crédit photo : Marianna via Wikipédia (cc)

22/10/2012 — 19h30
PARIS (via le bulletin de Réinformation) —
La ville de Sevran a réclamé au gouvernement par l’intermédiaire de son maire écologiste, Stéphane Gatignon, une aide spéciale de plus de cinq millions d’euros. Les banques refusent en effet de prêter aux villes déficitaires. Dexia, la banque chargée de prêter aux collectivités locales, est au bord de la faillite pour avoir proposé des prêts à taux variables aux communes.

L’Etat devrait utiliser la dotation de solidarité urbaine prévue dans le budget voté en ce moment et dont les fonds devraient être augmentés. Sevran, aux faibles rentrées fiscales et connue pour ses zones de non‑droit et son trafic de drogue, a bénéficié de 8,2 millions d’euros en 2012 pour clôturer son budget. De nombreuses villes sont dans la même situation.

Petit rappel économique pour nos lecteurs : le déficit des collectivités locales n’est pas comptabilisé dans le déficit budgétaire, permettant ainsi au gouvernement d’atteindre plus aisément la barre fatidique des 3%.