L’UDI de Borloo sous de mauvais auspices

L’UDI de Borloo sous de mauvais auspices

23/10/2012 – 12h00
PARIS (NOVOpress) – Après le MoDem de François Bayrou, Jean-Louis Borloo (photo ci-dessus) a lancé dimanche à la Mutualité (Vème arrondissement de Paris), un nouveau parti centriste, l’UDI (Union des Démocrates et Indépendants). L’ex-ministre de l’Ecologie n’a pas caché son ambition d’en faire « l’UDF du XXIème siècle » et de le transformer en « premier parti de France ». « L’UDI est née, c’est une bonne nouvelle pour tous ceux qui veulent une France ouverte sur l’Europe, le monde, pour les libertés et l’humanisme », a déclaré Jean-Louis Borloo.

L’ancien maire de Valenciennes a bénéficié du soutien de l’ex-président de la république, Giscard d’Estaing. Tandis  que Simone Veil était présente lors de la réunion de lancement du week-end dernier. Deux parrainages terribles. Le premier est responsable de l’immigration massive en France, déclenchée dans les années 1970 avec le regroupement familial. La seconde a légalisé l’avortement de masse en 1974 : 250.000 avortements annuels dans l’Hexagone. Une catastrophe pour l’avenir du peuple français.

Crédit photo : Pierre Metivier via Flickr (cc).