Kiosque Courtois du samedi 20/10/2012 – L’actualité de la semaine en écrit

Kiosque Courtois du samedi 20/10/2012 – L’actualité de la semaine en écrit

Le samedi, une revue de la semaine des “Bulletins de Réinformation” de Radio Courtoisie. Ce Kiosque est présenté par Henri Dubost et Catherine Noailles.

Novopress a publié dès samedi matin, en différé, l’audio du Kiosque Courtois dans la fenêtre “Radio Courtoisie : le bulletin de réinfo” de la colonne de droite des articles. Pour ceux qui préfèrent lire qu’écouter, en voici le contenu sous forme de texte.

FRANCE

L’affaire Lamblin : triptyque « argent sale », « évasion fiscale » et « Communauté »…

Kiosque Courtois du samedi 20/10/2012 – L’actualité de la semaine en écrit

Florence Lamblin

Résumons : La semaine dernière, Florence Lamblin, militante d’Europe Ecologie Les Verts et adjointe au maire du treizième arrondissement de Paris a été placée sous contrôle judiciaire dans le cadre d’une affaire de blanchiment d’argent issu de la drogue. Le réseau qui aurait, pour plusieurs millions d’euros, importé via l’Espagne au moins huit tonnes de cannabis du Maroc impliquerait de nombreux cadres et chefs d’entreprises. Mme Lamblin a finalement accepter « de suspendre [ses] activités et mandats politiques tant internes qu’externes » en précisant qu’elle renonce également « aux avantages et indemnités qui y sont attachés », mais sans toutefois évoquer de démission.

Son premier avocat, Me Jérôme Boursican, a d’abord parlé d’ « erreur judiciaire », tout en reconnaissant que sa cliente avait chargé un autre mis en examen de rapatrier en France plusieurs centaines de milliers d’euros ; une somme issue d’un héritage et conservée en Suisse sur un compte ouvert depuis les années 1920. Pour Me Bourcican, je cite : « s’il y avait quelque chose, ce serait tout au plus le fait de ne pas avoir déclaré 350.000 euros à l’ISF ». Fin de citation. La militante verte a chargé son nouvel avocat, Me Jean-Marc Fedida, de « prendre contact » avec les services fiscaux afin, je cite encore : « de régulariser (sa) situation fiscale » «  L’impôt sera payé au dernier euro », promet-elle, concédant une « grave erreur » dont elle assumera « seule les conséquences ». Si ces propos sont sympathiques, il serait erroné de voir en Mme Lamblin une écolo rêveuse qui se serait laissée abuser…

Cette architecte de quarante‑neuf ans est en effet une femme d’affaires avisée. On la retrouve comme actionnaire dans plusieurs sociétés françaises. L’une d’elles, Kobisha Sarl, est immatriculée à son domicile, une belle demeure particulière de la rue des Peupliers dans le XIIIe arrondissement. Une entreprise dont le gérant, Isaac Khaski, un proche de Florence Lamblin, fut candidat sur les listes des Verts dans le XVIe arrondissement de Paris. C’est ce même Isaac Khaski qui dirige par ailleurs une société dont l’une des associées n’est autre que la tante de Mardoché Elmaleh, lequel est soupçonné d’être le collecteur des sommes générées par le vaste trafic de drogue pour lequel Mme Lamblin est inquiétée. L’argent était ensuite transféré vers une société de gestion de fortune implantée à Genève, la GPF S.A., administrée par le frère aîné de Mardoché, Meyer Elmaleh. C’est peu dire que l’affaire Lamblin met la Communauté juive particulièrement mal à l’aise.

Comme l’écrit Fouad Ârit, d’Afrik.com « voilà un scandale financier qui rappelle étrangement l’affaire du Sentier II. » Quatre établissements bancaires étaient alors impliqués, et tout un réseau franco-israélien avait fini par être mis à jour. Une affaire qui s’ajoute également à celle de la fraude de TVA sur les quotas carbone, dans laquelle des membres de la Communauté sont impliqués. Le site Jforum, qui se définit comme « le portail juif francophone », n’hésite pas à parler de « grave discrédit pour la Communauté ». « En plus du juif et de son fameux rapport à l’argent, le voilà en posture d’être stigmatisé pour son rapport avec la délinquance », se désolent les responsables du site. S’ils veulent en savoir plus sur la question, nous les renvoyons au livre d’Hervé Ryssen : « La mafia juive », éditions Baskerville.

Peillon rouvre à son tour le débat sur la dépénalisation du cannabis
Kiosque Courtois du samedi 20/10/2012 – L’actualité de la semaine en écrit
Vincent Peillon refait parler de lui, et pas pour sa réforme sur l’école. Dimanche, le ministre de l’Education nationale a proposé la réouverture d’un débat sur la dépénalisation du cannabis. En pleine affaire Lamblin, était-ce bien prudent ?… Le ministre a d’ailleurs été aussitôt recadré par le chef du gouvernement Jean‑Marc Ayrault qui a considéré ce débat comme « toxique ». Cécile Duflot, d’Europe‑Ecologie, s’était également prononcée pour une dépénalisation peu de temps après que le président normal eut chaussé ses pompes élyséennes. Vincent Peillon est le troisième socialiste après François Rebsamen et Daniel Vaillant à rouvrir ce débat.

Parti socialiste : nouvelle extension du domaine de la corruption

On se demande jusqu’où le PS va descendre… Le maire socialiste de Liévin et ancien député du Pas‑de‑Calais, Jean‑Pierre Kucheida était mercredi en garde à vue en compagnie de sa fille Marie. La justice s’interroge sur les prestations de « Maryka », — nom d’artiste de Marie Kucheida — pour la Soginorpa, organisme gérant des logements sociaux dirigé par son père jusqu’au printemps dernier. Le bailleur social a notamment financé, via une association, une exposition de photos signée de la jeune femme, facturée 12.000 euros. Kucheida père, lui, sera questionné sur les quelque 47.000 euros de dépenses personnelles imputées sur la carte bleue de la Soginorpa. Les policiers ont aussi découvert une deuxième carte bleue, sur laquelle l’ancien député‑maire de Liévin imputait des factures d’essence pour des déplacements tout aussi personnels. Pour la prochaine réédition de son livre « Rose Mafia » sur les turpitudes socialistes dans le Nord-Pas-de-Calais, Gérard Dalongeville, l’ancien maire PS d’Hénin‑Beaumont, aura de nouveau du grain à moudre…

Cafouillage de la majorité socialiste sur l’ISF et les œuvres d’art

Les débats actuels sur le budget se cristallisent notamment sur la déduction des œuvres d’art du calcul de l’impôt sur la fortune. Cette exonération date de 1982, Laurent Fabius (photo ci-dessous) étant ministre du Budget. Un Laurent Fabius dont le papa était un riche collectionneur et marchand d’art. Ceci explique sans doute cela. Comme disait à l’époque Thierry Le Luron, parlant de Fabius Laurent : « il n’allait quand même pas se déshériter ». La commission des Finances de l’Assemblée nationale a voté la suppression de cette niche fiscale, sur proposition du socialiste Christian Eckert. Ce n’est un secret pour personne : les relations entre Hollande et son ministre des Affaires étrangères sont particulièrement maussades. Chose très curieuse : le ministre du Budget Jérôme Cahuzac, et le ministre de la Culture Aurélie Filipetti ont exprimé leur désaccord au sujet de cette suppression. Un complet volte‑face par rapport à leurs déclarations antérieures…
Kiosque Courtois du samedi 20/10/2012 – L’actualité de la semaine en écrit

 

Hollande, faussaire de l’histoire et fauteur de guerre civile

Kiosque Courtois du samedi 20/10/2012 – L’actualité de la semaine en écrit

François Hollande

Dans un hallucinant communiqué publié mercredi sur le site de l’Elysée, le Président de la République accorde crédit au fameux bobard du 17 octobre 1961, selon lequel des centaines d’Algériens auraient été tués ce jour-là à Paris par la police française. Pour les historiens de métier, ces prétendus « massacres » constituent un parfait exemple de manipulation, comme Timisoara en Roumanie, les « couveuses » de Koweit-City ou encore les « armes de destruction massive » en Irak. Les textes établissant la vérité des faits sont à la disposition du public

En 1998, le Premier ministre de l’époque, le socialiste Lionel Jospin, constitua une commission présidée par le conseiller d’Etat Dieudonné Mandelkern qu’il chargea de faire la lumière sur ces évènements. Le rapport Mandelkern, disponible sur internet, fait totalement litière des accusations portées contre la police française. De son côté, Jean-Paul Brunet, universitaire spécialiste de la période, publia en 1999 un livre extrêmement documenté qui démolit la thèse du prétendu « massacre » du 17 octobre.

Comme l’écrit l’africaniste Bernard Lugan sur son blog « François Hollande devra rendre compte au tribunal de l’Histoire car il a couvert de son autorité un mensonge, une manipulation, un montage grossier qui va être utilisé contre la France par ceux que son ministre de l’Intérieur a qualifiés d’ “ennemis de l’intérieur”. ». Quant à Marine Le Pen, elle qualifie la repentance du président normal « d’absolue lâcheté ».

Pas de monument pour les soldats morts en Afghanistan

Le Conseil de la Ville de Paris a refusé de dédier un espace public à la mémoire des quatre-vingt huit militaires français tombés en Afghanistan. Pour motiver son opposition, Sylvain Garel, co‑président du groupe écologiste, a déclaré, je cite : « Je rappelle qu’il y a effectivement eu quatre-vingt huit soldats français qui sont morts en Afghanistan –  c’est bien triste pour eux et leurs familles – mais qu’il y a eu aussi 120.000 civils afghans morts depuis que nous avons déclenché une guerre en Afghanistan. Je pense que si on devait construire des monuments, il faudrait aussi penser à ces 120.000 personnes ». Fin de citation. En 2011, la même assemblée s’était empressée d’inaugurer une place en l’honneur de ce jeune Tunisien dont le suicide spectaculaire avait provoqué l’explosion de ce que la grosse presse qualifie encore de « printemps arabe ». Il est vrai que le patronyme du jeune homme, Mohamed Bouazizi, avait sans doute dû inspirer M. Delanoé.

 

MONDE

La Suisse prépare son armée en prévision d’un futur chaos social en Europe

Kiosque Courtois du samedi 20/10/2012 – L’actualité de la semaine en écrit

Ueli Maurer

La Suisse s’apprête à former quatre nouveaux bataillons militaires et prévoit de les déployer le long de ses frontières. Leur mission : refouler des mouvements de masses consécutifs à des problèmes sociaux de grande ampleur qui forceraient une partie de la population de l’Union européenne à tenter de trouver refuge dans la Confédération helvétique. En septembre, des troupes s’étaient déjà entraînées à des exercices militaires en vue d’une instabilité que certains pays de l’Union (en clair : Grèce, Espagne, Portugal, Italie et France) ne contrôleraient plus. Le ministre suisse de la Défense, Ueli Maurer, met en garde les gouvernements européens contre le niveau insuffisant de leurs forces armées, déclarant :« Il est difficile de s’imaginer comment les forces militaires européennes très restreintes pourraient faire face à des conflits sociaux majeurs. Et ne demandez pas l’aide de l’oncle Sam : la dernière chose que désire le Pentagone est d’être engagé dans une action anti‑émeute — particulièrement si elle consiste à étouffer un soulèvement musulman — où que ce soit en Europe ».

Le Qatar devient membre associé de l’organisation internationale de la francophonie

Le Qatar est devenu officiellement membre associé de l’organisation internationale de la francophonie sans même être passé par le statut d’observateur (image en Une : Armoiries du Qatar et drapeau de  Francophonie). Pour s’imposer, le Qatar — qui n’est pas un pays francophone — a expliqué qu’il avait financé une radio publique de langue française et qu’il accueillait sur son territoire de nombreux expatriés francophones. Selon certains participants au sommet, le Qatar pourrait utiliser son nouveau statut pour étendre son influence en Afrique de l’ouest musulmane. Il y finance déjà des écoles coraniques qui remplacent peu à peu des écoles de langue française.

Gaza : arsenal militaire en hausse et présence croissante du Qatar

Kiosque Courtois du samedi 20/10/2012 – L’actualité de la semaine en écrit

Strela SA-7

Selon le blog non officiel du service de presse de l’ambassade d’Israël en France, un haut responsable du ministère israélien des affaires stratégiques aurait récemment confirmé la présence sur la bande de Gaza de missiles antichars Kornet, de fabrication russe, et de missiles antiaériens, de type Strela SA-7, ces deux types de missiles provenant des stocks d’armements libyens dont une grande partie s’est volatilisée après la chute du colonel Kadhafi. D’autre part, le Qatar a annoncé mardi qu’il allait financer des projets de modernisation des infrastructures gazaouies pour un montant équivalent à 194 millions d’euros.

Gag de la semaine : le prix Nobel de la paix attribué à l’Union européenne

Le prix Nobel de la paix 2012 n’est pas une personne mais une organisation : l’Union européenne. C’est ce qu’a annoncé vendredi avant-dernier le comité Nobel à Oslo. Les fonctionnaires européens Herman Van Rompuy (photo ci-dessous) et José Barroso ne pouvaient que s’en réjouir. L’UMP et le PS sont évidemment sur la même longueur d’onde. Marine Le Pen a pour sa part déclaré « Les Grecs le savent déjà : l’Union européenne n’a pas encore de canons, mais ses divisions sont les puissances d’argent et les banques qui asservissent les peuples. Le comité Nobel s’est discrédité à jamais ».
Kiosque Courtois du samedi 20/10/2012 – L’actualité de la semaine en écrit