Manuel Valls veut plus de naturalisations en France

Manuel Valls veut plus de naturalisations en France

20/10/2012 – 10h00
PARIS (NOVOpress) –
Les socialistes français continuent de donner la primauté au tout étranger. Jeudi, à Toulouse, Manuel Valls a déclaré qu’il voulait « redresser la courbe du nombre de naturalisations ». Renouant avec les lubies de l’époque Mitterrand, le ministre de l’Intérieur veut également une France « terre d’accueil » plutôt qu’un pays « qui regarde le monde avec méfiance ». Désormais, un étranger pourra exiger la nationalité française après cinq ans de présence sur le territoire national au lieu de dix. Le ministre vient d’adresser à tous les préfets une circulaire leur ordonnant plus de souplesse dans le sens des naturalisations massives.

De plus, certaines catégories devraient voir leur naturalisation facilitée : les jeunes de moins de 25 ans ayant vécu plus de dix ans en France avec une scolarité d’au moins cinq ans dans l’Hexagone ; les médecins bénéficiant d’un diplôme étranger ainsi que des personnes à « potentiel élevé », comme les diplômés de grandes écoles. Un véritable encouragement à la « fuite des cerveaux » dans les pays en voie de développement. Mais pour décrocher leur sésame, les étrangers devront adhérer aux valeurs de la République : liberté, égalité, fraternité, a souligné Manuel Valls. Comme si l’identité de la France se limitait à ces dogmes républicains…

Crédit photo : Parti socialiste, via Flickr, (cc).