Kiosque Courtois du samedi 13/10/2012 – L’actualité de la semaine en écrit

Kiosque Courtois du samedi 13/10/2012 – L’actualité de la semaine en écrit

Le samedi, une revue de la semaine des “Bulletins de Réinformation” de Radio Courtoisie.

Novopress a publié dès samedi matin, en différé, l’audio du Kiosque Courtois dans la fenêtre “Radio Courtoisie : le bulletin de réinfo” de la colonne de droite des articles. Pour ceux qui préfèrent lire qu’écouter, en voici le contenu sous forme de texte.

FRANCE

La réalité sur l’impact de l’immigration en France

L’INSEE a rendu public mercredi un rapport sur l’immigration. Cette étude vient confirmer des faits jusqu’à présent niés au nom du politiquement correct. Par exemple, selon l’INSEE, les enfants d’immigrés africains sont trois fois plus au chômage que les Français « de souche ».

Mais l’étude confirme surtout l’importance de l’immigration en France. Le nombre d’immigrés de 1e et 2e générations s’élève à 12 millions, soit presque un cinquième de la population française. La majorité est d’origine extra‑européenne, principalement du Maghreb et d’Afrique noire.

Enfin, cette étude montre le poids électoral déjà important des immigrés, avec plus de quatre millions d’inscrits sur les listes électorales. Cette évolution a été bien comprise par le PS à la présidentielle où le vote ethnique avait été déterminant. On comprend mieux l’intérêt de la gauche pour le droit de vote des étrangers…

La gestion de Sciences‑Po par Richard Descoings étrillée par la Cour des comptes

Kiosque Courtois du samedi 13/10/2012 – L’actualité de la semaine en écrit

Richard Descoings. Crédit photo : Kitman via flickr (cc)

Six mois après la mort de l’ancien directeur de Sciences‑Po, la Cour des comptes a publié un rapport sur la gestion de l’Institut d’études politiques de Paris. Il est accablant.

Ainsi, la cour juge exorbitantes les primes accordées à la direction de Sciences‑Po. En six ans, le salaire annuel de Descoings avait augmenté de plus de 60 %, dépassant 500 000 euros par an en 2011 ! Trois fois plus qu’un président d’université !

La cour a aussi critiqué le coût excessif et incontrôlé de Sciences‑Po par rapport aux autres écoles. Le coût moyen d’un étudiant y est bien plus élevé. L’IEP a reçu des subventions croissantes de l’Enseignement supérieur, en hausse de 33 % en cinq ans. La Cour conclue : « L’absence de tout contrôle exercé par l’État, pourtant principal financeur de la fondation, apparaît particulièrement fautive ».

63 % des Français estiment que l’enfant doit avoir un père et une mère

Les partisans du mariage homosexuel aiment s’appuyer sur les enquêtes d’opinion. Mais tout dépend de la manière de poser les questions ! Un récent sondage IFOP sur l’adoption par des personnes de même sexe indique une nette réticence des Français sur la question de l’adoption par des homosexuels. 63 % des personnes interrogées répondent « qu’il faut que les enfants puissent avoir un père et une mère » ; seuls 34 % affirment « qu’il faut que les couples homosexuels puissent adopter des enfants ». En réalité, l’opinion diverge nettement de la vulgate officielle.

A Vierzon, une église devrait être transformée en Mosquée

C’est une hypothèse sérieuse à en croire l’information révélée sur “la Croix.fr”. Bâtie dans les années 1950 à Vierzon, l’Eglise Saint Eloi a été mise en vente par le diocèse de Bourges au prix de 170.000 euros. Une association musulmane marocaine aurait récemment manifesté son désir d’acquérir l’édifice. Si une visite a eu lieu, aucune promesse de vente n’aurait été signée. L’église ayant été construite après 1905, elle n’appartient pas à l’Etat et c’est donc l’évêque du lieu qui devra prendre la décision finale.

Le FMI contredit les prévisions de croissance du gouvernement

L’organisation dirigée par Christine Lagarde estime que la croissance de la France pour 2012 ne devrait pas dépasser 0,1 % et 0,4 % en 2013, soit la moitié de ce que Hollande et sa majorité nous promettent. Pour redresser cette croissance, le FMI à la solution : il faut « Une hausse de compétitivité en France ». Compétitivité : un mot sacré pour l’oligarchie mondialiste mais qui résonne comme une menace pour les travailleurs nationaux.

A Marseille, des policiers accusés de corruption

La brigade anti‑criminalité, la BAC de Marseille est dans une bien mauvaise passe. Après les douze policiers mis en examen le 4 octobre, c’est dix‑huit autres qui viennent d’être suspendus, soit la quasi‑totalité de la BAC des quartiers nord.

Une enquête a été ouverte en février pour des faits présumés de vols, d’extorsion d’argent et de drogue commis par des policiers aux dépens de vendeurs de drogue de la ville. L’instruction a révélé de graves manquements qui doivent maintenant être jugés.

Ces affaires inquiètent les policiers, qui ne peuvent plus avoir aucune autorité tant que l’enquête n’est pas achevée… Quant à la sécurité de la ville, d’autres brigades ont pris le relai. On évoque la création d’une seule BAC, qui ne soit pas attribuée à une zone particulière, pour que de telles malversations de la police ne se reproduisent plus.

Taxation des plus‑values : victoire en demi‑teinte pour les entrepreneurs

Né au lendemain des annonces du gouvernement en matière de fiscalité, le mouvement des “pigeons” s’est présenté comme le porte‑parole des entrepreneurs. En une semaine à peine il a rassemblé sur les réseaux sociaux des dizaines de milliers de sympathisants.

Les “pigeons” protestaient à la fois contre l’alignement des charges des auto‑entrepreneurs sur celles des entrepreneurs individuels — soit une augmentation de 3 % de leur imposition — et contre le passage de 34,5 à 64,5 % de l’imposition sur les plus values des investisseurs.

Les “pigeons” ont-ils obtenu gain de cause ? Oui et non. Le gouvernement a reculé sur la taxation des plus values réalisées par les créateurs d’entreprises. Néanmoins, les autres investisseurs, eux, ne bénéficieront pas de ce régime assoupli… Sans compter que les revendications des auto‑entrepreneurs n’ont pas été entendues. Néanmoins, ce premier succès a permis de manifester la colère des entrepreneurs en France, qui sont généralement les derniers à se faire entendre.
Kiosque Courtois du samedi 13/10/2012 – L’actualité de la semaine en écrit

 

Polémique médiatico‑patissière autour des derniers propos de Jean‑François Copé

Après ses récentes déclarations sur le racisme anti‑blanc, Jean‑François Copé a récidivé dans le politiquement incorrect. Lors d’une réunion publique dans le Var, il a raconté en particulier une anecdote où un garçon aurait été interdit de manger son pain au chocolat, parce que certains faisaient le Ramadan. Ces propos ont naturellement été aussitôt critiqués par la gauche, comme par la droite, à commencer par des proches de François Fillon.

Kiosque Courtois du samedi 13/10/2012 – L’actualité de la semaine en écrit

Jean-François Copé. Crédit photo : Cheep88 via Wikimedia (cc).

Jean‑François Copé se serait‑il vraiment converti à une ligne droitière ? Ces propos sont tenus sur fond de guerre des chefs à l’UMP, pour la conquête de la tête du parti. Contre Fillon, qui mène la course, Copé, veut incarner une nouvelle droite « décomplexée ».

Néanmoins, les deux programmes sont très similaires. Et la droitisation en parole de Copé trouve ses limites, les deux candidats maintiennent l’impossibilité d’alliance avec la droite nationale, alors même qu’un nombre grandissant d’élus locaux et de militants, la souhaite. Celui‑ci a par ailleurs soutenu depuis dix ans la politique d’une UMP qui n’a jamais cessé d’être de centre gauche.

Rendez‑vous le 18 novembre pour le vote à l’UMP !

 

Brèves internationales

Elections présidentielles au Venezuela dimanche dernier

Ces élections ont vu la reconduction d’Hugo Chavez, président du Venezuela depuis 1999, avec 54 % des électeurs. A peine réélu, le président vénézuélien a rappelé son soutien au gouvernement légal syrien : « Comment ne pas soutenir le gouvernement de Bachar al Assad puisque c’est le gouvernement légitime de la Syrie ? » s’est‑il exclamé, ajoutant : « Nous continuons bien sûr à soutenir le gouvernement légitime et nous plaidons pour la paix en Syrie ». Accusant les Etats‑Unis de soutenir des mouvements terroristes et d’être « un des plus grands responsables de ce désastre », Hugo Chavez a salué, en revanche, l’action diplomatique de la Russie et de la Chine dans ce dossier.

L’ex‑majordome du pape condamné

Il y a tout juste huit jours, l’ex‑majordome du pape a été condamné à un an et demi de prison par le tribunal du Vatican. Il était accusé d’avoir volé de nombreux documents confidentiels et d’en avoir divulgué quelques‑uns à la presse italienne. Ce qui a notamment entraîné le scandale dit “Vatileaks”, après la publication d’un livre à charge contre la Curie romaine intitulé « Sa Sainteté ». Après le verdict, le porte‑parole du Vatican a laissé entendre que le condamné Paolo Gabriele pourrait être gracié par Benoit XVI.

David Cameron s’opposera à toute augmentation du budget de l’Union européenne

Kiosque Courtois du samedi 13/10/2012 – L’actualité de la semaine en écrit

Crédit : auteur inconnu, Open Government Licence v1.0. du gouvernement britannique.

Dans un entretien au Sunday Telegraph, le Premier ministre britannique (photo) a affirmé qu’il s’opposerait à une augmentation du budget de l’Union européenne : « Il ne serait pas acceptable de prélever de grosses sommes d’argent auprès des contribuables des pays européens pour alimenter un budget central en progression. Ce serait scandaleux de voir d’importantes augmentations du budget européen alors que nous devons faire en parallèle des coupes dans le budget national ».

Il a aussi demandé la préparation de budgets séparés : l’un pour les pays de la zone euro, l’autre pour les autres pays dont le Royaume Uni.

Le mécanisme européen de stabilité officiellement lancé

Cette semaine a vu l’inauguration du mécanisme européen de stabilité. Pensé au plus fort de la crise de l’euro, cet outil serait à l’image du Fonds monétaire international au niveau européen. Il devrait régler les problèmes des déficits publics en Espagne, pays dont la note a encore été dégradée, puis en Grèce. Toutefois, ce mécanisme n’est soutenu que par 17 des 27 pays. De nombreuses contradictions internes opposent les créanciers comme l’Allemagne ou la Finlande et les bénéficiaires soutenus par la France. Ce nouveau mécanisme européen de stabilité pourrait prêter jusqu’à 500 milliards de dollars et recapitaliser directement les banques en difficulté.

Le prix Nobel de médecine accordé à des chercheurs sur les cellules‑souches induites

Le prix Nobel de médecine a été remis à deux chercheurs, l’un Britannique, John Gurdon et l’autre Japonais, Shinya Yamanaka. Tous deux ont montré que la différenciation des cellules‑souches d’un organisme adulte en cellules spécialisées était réversible. On peut donc reprogrammer celles‑ci pour qu’elles redeviennent pluripotentes, comme le sont les cellules‑souches de l’embryon, ce qui permet de créer tous types de tissus du corps humain.

Ces travaux permettraient de pouvoir délaisser la recherche sur les embryons au profit de cette technique. Rappelons cependant que le 2 octobre dernier, la commission du Sénat a voté à l’unanimité moins une voix un texte tendant à autoriser plus largement la recherche sur les embryons. Et ce en totale violation des dernières lois bioéthiques.

Angela Merkel était en visite en Grèce

La chancelière allemande semble vouloir prêter main‑forte à Antonis Samaras, le Premier ministre grec. Elle a tenu à le remercier pour « Les réformes ambitieuses qu’il s’apprête à mener. »

En fait de réformes, il pratique des coupes claires dans les salaires et les retraites sans s’attaquer aux problèmes de fond : la corruption, le clanisme familial et le sport national qui consiste à vouloir échapper à l’impôt. La Grèce a pourtant bénéficié d’une aide extérieure de 460 milliards d’euros, Berlin ayant, pour sa part, mis 115 milliards dans l’escarcelle.

Or aujourd’hui le peuple grec est contraint à des sacrifices et des économies drastiques dans sa vie quotidienne. Le gouvernement grec envisagerait, d’après la Tribune, une nouvelle coupe de 800 millions d’euros dans le secteur de la santé. Or, depuis plusieurs mois, la situation sanitaire est inquiétante. Le pays pourrait basculer, d’un moment à l’autre dans la guerre civile.

La Russie et le Tadjikistan renouvellent leur coopération militaire

Vladimir Poutine était en visite au Tadjikistan. Les deux pays ont signé un accord sur la prolongation du bail jusqu’en 2042 de la base militaire russe sur le territoire tadjik. Aucun loyer pour le stationnement de ses équipements militaires ne sera payé par les Russes.

L’Allemagne met en échec la fusion entre EADS et BAE Systems
Kiosque Courtois du samedi 13/10/2012 – L’actualité de la semaine en écrit

La fusion, destinée à créer le plus grand groupe mondial aéronautique à la fois militaire et civil, prévoyait le départ du siège des activités de défense du nouveau groupe vers Londres, tandis que le pôle décisionnel pour l’aéronautique civile devait s’installer à Toulouse. Se sentant laissée pour compte, l’Allemagne a réclamé des garanties que le patron d’EADS, lui‑même Allemand, Tom Enders, a refusé de fournir. Il a préféré annoncer la fin des négociations. De fait, l’échec de la fusion ne devrait pas avoir de conséquences immédiates pour EADS. L’idée pourrait cependant revenir, à terme, d’autant que BAE Systems risque de voir le périmètre de ses activités se réduire, avec la baisse attendue des budgets de défense dans les pays développés.