Dégradation de la note de l’Espagne par l’agence de notation Standard and Poor’s

Dégradation de la note de l’Espagne par l’agence de notation Standard and Poor’s

12/10/2012 — 14h00
MADRID (NOVOpress via le bulletin de Réinformation ) — L’agence de notation Standard & Poor’s a dégradé mercredi de deux crans la note souveraine de l’Espagne, la ramenant du triple B+ au triple B-. Cet abaissement vise à signaler aux marchés financiers « une aggravation de la récession limitant les options du gouvernement ». La note de l’Espagne avait déjà été fortement dégradée l’an dernier, aggravant dès lors la crise économique dans la péninsule. Pour 2012, le pays est de nouveau en récession et les Espagnols connaissent un taux de chômage de 25 %, le plus fort en Europe.

La dégradation de la note pourrait avoir de fortes conséquences pour l’Espagne qui verra automatiquement augmenter ses taux d’emprunts sur les marchés. La finance cosmopolite se réjouit quant à elle d’une telle décision, car l’Espagne sera bientôt contrainte de solliciter une aide européenne. Ainsi, les places boursières restent assez stables puisqu’une demande d’aide de l’Espagne déclenchera le programme de rachats d’obligations élaboré par la Banque centrale européenne (BCE). Après le peuple grec, le peuple espagnol est aujourd’hui victime des marchés financiers et des agences de notation.

Crédit photo : DR