Peine de mort : Marine Le Pen réaffirme la nécessité d’un referendum

12 octobre 2012 | Politique

12/10/2012 – 10h00
PARIS (NOVOpress) – A l’occasion de la Journée mondiale et européenne contre la peine de mort, Marine Le Pen a déclaré sur BFM-TV : « A titre personnel, je suis pour la peine de mort ». La présidente du Front national a réaffirmé son souhait d’un recours au référendum sur cette question. « Les Français doivent être interrogés. Du jour où on a supprimé la peine de mort, on a aussi supprimé l’enfermement à vie, qui n’existe pas en France. Ce qui veut dire que certains parents dont les enfants ont été massacrés, peuvent croiser l’assassin dans la rue. Je trouve ça inadmissible ».

En revanche, Marion Maréchal-Le Pen, ne souhaite pas le rétablissement de la peine capitale dans l’Hexagone. « A titre personnel, je suis contre le rétablissement de la peine de mort. C’est un choix extrêmement difficile qu’on imposerait aux magistrats. Et quoi qu’il advienne, même si cela reste extrêmement minime, il y a toujours cette erreur horrible qu’est l’erreur judiciaire. Je préférerais qu’on instaure la perpétuité réelle », a estimé la jeune et sémillante députée du Vaucluse.

Novopress est sur Telegram !

Newsletter

* champ obligatoire
« Novo » signifie, en latin, « renouveler » ou encore « refaire ». Novopress se donne comme objectif de refaire l’information face à l’« idéologie unique ». Mais ce travail de réinformation ne peut pas se faire seul. La complémentarité entre les différentes plateformes existantes doit permettre de développer un véritable écosystème réinformationnel.