Démographie : la population européenne continue de vieillir

Démographie : la population européenne continue de vieillir

11/10/2012 – 14h00
BERLIN (NOVOpress) – L’Allemagne est la plus vieille population d’Europe et la deuxième du monde, derrière le Japon, selon l’Office fédéral des statistiques Destatis.

En 2010, seulement 13,5% de la population du pays avait moins de 15 ans. Concernant la part des personnes âgées, l’Allemagne arrive en tête en compagnie de l’Italie, avec 20,4% de la population ayant 65 ans ou plus.

Outre-Rhin, seulement huit enfants naissent pour 1 000 habitants, soit le taux le plus bas au monde, selon Destatis. En 1964, naissaient encore 1,4 million d’enfants. En 2011, ils ne sont plus que 663 000 (et ce nombre intègre la surnatalité des immigrés non-européens). La tendance au vieillissement de la population de la première économie européenne va s’accentuer car le nombre de femmes en âge d’avoir des enfants se réduit.

Cette catastrophe démographique pour l’Europe est à mettre en relief avec la forte fécondité des populations immigrées sur le vieux continent. Par exemple, en France, le site Marianne2 cite l’étude de l’économiste Michel Godet : « Partant du principe que deux des cinq millions d’immigrés ont déjà acquis la nationalité française et que 19 % des naissances ont au moins un parent étranger, il en déduit par extrapolation que 25 % des naissances au moins sont le fruit de l’immigration et 40% en Île-de-France ! ». Chiffres certainement sous-évalués si l’on tient compte des parents d’origine extra-européenne qui obtiennent massivement la nationalité française depuis des décennies.

Crédit photo : Artis Rams, via Flickr, (cc).