Islamisme en France : l’ex-patron de la DST pointe du doigt le Qatar et l’Arabie saoudite

Islamisme en France : l’ex-patron de la DST pointe du doigt le Qatar et l’Arabie saoudite

09/10/2012 – 14h00
STRASBOURG (NOVOpress) –
Suite au démantèlement le week-end dernier d’une cellule salafiste en France, Yves Bonnet avance deux facteurs déterminants dans le financement des réseaux musulmans radicaux dans l’Hexagone. Réalité qui poussait le journal Libération à titrer hier : « Terrorisme : l’islamisme version française » (photo). Pour l’ancien patron de la DST (Direction de la Surveillance du Territoire), le Qatar et l’Arabie Saoudite jouent un rôle majeur.  « On n’ose pas parler de l’Arabie Saoudite et du Qatar, mais il faudrait peut-être aussi que ces braves gens cessent d’alimenter de leurs fonds un certain nombre d’actions préoccupantes », déclare Yves Bonnet dans un entretien publié lundi par la Dépêche du Midi. « Il va falloir un jour ouvrir le dossier du Qatar car là il y a un vrai problème. Et je me fiche des résultats du Paris-Saint-Germain », poursuit-il. Une prise de conscience urgente, alors que le Qatar compte injecter 50 à 100 millions d’euros en faveur de certaines banlieues françaises.

De plus, pour l’ancien patron de la DST, l’argent de la drogue généré par ces banlieues de l’immigration joue un rôle fondamental dans l’émergence du nouveau visage du terrorisme musulman en France. Il faut pour Yves Bonnet « s’intéresser à ces milieux de jeunes délinquants qui sont à la marge (…). Si la police veut être efficace, elle va devoir travailler en profondeur ces milieux, liés principalement à la drogue. Cela passera essentiellement par l’infiltration ». L’affaire Merah a démontré en début d’année que l’infiltration de ces jeunes naturalisés français de confession musulmane peut être vouée à l’échec.

Samedi, une cellule islamiste a été démantelée et l’un de ses membres, un Antillais de 33 ans, a été tué à Strasbourg après avoir ouvert le feu sur les policiers venus l’interpeller. Douze personnes, ayant des papiers d’identité français, étaient en garde à vue lundi. Immigration massive, octroi à tour de bras de la nationalité française et intervention de puissances musulmanes dans les affaires de la France… Plus de doute, l’islamisme met en péril la sécurité et l’avenir des Français.