La pollution de l'air réduit l'espérance de vie dans l'Union européenne

La pollution de l’air réduit l’espérance de vie dans l’Union européenne

05/10/12 – 18h00
PARIS (NOVOpress)
– La pollution de l’air réduit la durée de vie des individus de près de deux ans dans certaines régions de l’Union Européenne, selon un rapport de l’Agence européenne environnementale (AEE) qui met en évidence le peu de résultats concrets des politiques affichées de lutte environnementale, même si législation européenne a cependant permis de réduire légèrement la quantité de certaines toxines rejetées par les pots d’échappements et les cheminées industrielles en Europe.

Toujours selon ce rapport, en 2010, 97 % des habitants de l’Union européenne étaient exposés à des taux d’ozone supérieurs aux niveaux de référence de l’Organisation mondiale de la santé

Ce sont la Pologne et les régions industrielles de l’Europe de l’Est qui présentent les niveaux les plus élevés de pollution aux particules en suspension.

« Ce rapport est un avertissement sérieux quant à l’importance de notre qualité de vie et de santé », a déclaré Janez Potocnik, le commissaire européen à l’Environnement.

Crédit photo : Mary via Flickr (cc)