Internet : contrôle du téléchargement au Japon

2 octobre 2012 | Sciences/Techno

Crédit photo : Synthetik via Wikipédia (cc)

02/10/2012 — 19h30
TOKYO (NOVOpress via le bulletin de Réinformation) — Après la loi SOPA aux Etats‑Unis ou l’instauration de Hadopi en France, c’est au tour du Japon (photo de son parlement, la Diète, ci-dessus) de durcir sa législation sur le téléchargement illégal. Depuis quelques années, les gouvernements livrent un combat sans précédent contre les plates‑formes qui, comme Megaupload, fermé il y a maintenant presque un an, permettent le téléchargement illégal. Mais ils punissent aussi sévèrement les utilisateurs.

La loi japonaise, moins sévère que la loi Hadopi, qui donne trois avertissements avant des poursuites judiciaires, vise tout contenu informatique, de la musique aux jeux vidéos. Une première loi avait été mise en place dès 2010. Pour l’instant, aucun attaque généralisée, provenant de groupes comme les Anonymous, activistes Internet, n’a été remarquée.

Novopress est sur Telegram !

Newsletter

* champ obligatoire
61 % of 5000

Aider NovoPress

« Novo » signifie, en latin, « renouveler » ou encore « refaire ». Novopress se donne comme objectif de refaire l’information face à l’« idéologie unique ». Mais ce travail de réinformation ne peut pas se faire seul. La complémentarité entre les différentes plateformes existantes doit permettre de développer un véritable écosystème réinformationnel.