Coupe du monde de football en Russie : les clignotants sont au vert

2 octobre 2012 | Sport

Crédit photo : PolandMFA via Flickr (cc)

02/10/2012 – 10h00
MOSCOU
(NOVOpress) –  L’organisation de la Coupe du monde de football en Russie, en 2018, va contribuer au rayonnement mondial de ce pays. Joseph Blatter, président de la FIFA, s’est félicité de l’avancement des travaux, à la différence des retards constatés dans l’organisation de cet évènement au Brésil dans deux ans.

« Nous sommes en avance d’un an sur le calendrier. C’est une nouvelle approche pour organiser les Coupes du Monde. Les Russes ont commencé à travailler très dur dès le départ. C’est une approche différente. Je suis très content », a déclaré le président de l’instance mondial lors d’une conférence de presse aux côtés du ministre russe des Sports, Vitali Moutko.

La Russie dépensera près de 15,5 milliards d’euros. La construction des stades représente les principales dépenses. Les villes retenues pour accueillir l’édition 2018 sont : Moscou, Saint-Pétersbourg, Sotchi, Kazan, Samara et Nijni-Novgorod sur la Volga, Ekaterinburg (Oural), Rostov-sur-le-Don et Volgograd (Sud), Kaliningrad et Saransk (capitale de la Mordovie).

Novopress est sur Telegram !

Newsletter

* champ obligatoire
61 % of 5000

Aider NovoPress

« Novo » signifie, en latin, « renouveler » ou encore « refaire ». Novopress se donne comme objectif de refaire l’information face à l’« idéologie unique ». Mais ce travail de réinformation ne peut pas se faire seul. La complémentarité entre les différentes plateformes existantes doit permettre de développer un véritable écosystème réinformationnel.