L’Espagne craint des « représailles » musulmanes

L’Espagne craint des « représailles » musulmanes

Image en Une : Une autre caricature parue dans El Jueves : Angela Merkel et Mariano Rajoy.

28/09/2012 – 12h00
MADRID (NOVOpress) –  La revue satirique espagnole El Jueves a publié dans son édition de mercredi un dessin du prophète Mahomet où l’on voit des musulmans parmi une file de suspects lors d’une séance d’identification de la police. La légende indique : « Mais (…) qui sait à quoi ressemble Mahomet ? ». La rédactrice en chef de la publication, Mayte Quilez, a déclaré qu’il s’agissait d’une liberté humoristique sur un sujet controversé : « Si l’on ne peut pas représenter Mahomet, comment savoir si c’est bien lui qui figure sur les caricatures ? », s’est-t-elle demandé.

En juin, El Jueves avait déjà fait parlé de lui en figurant à sa Une Angela Merkel et Mariano Rajoy en adeptes du sadomasochisme (voir photo). Mais l’affaire est plus grave avec le guide des musulmans. Toute représentation du Prophète est en effet menacée de mort. Cette nuit l’accès internet d’El Jueves était toujours inaccessible depuis deux jours.

L’ambassade d’Espagne au Caire a invité tous les ressortissants espagnols présents en Egypte à redoubler de prudence dans l’éventualité de représailles. « Représailles », « sang », « morts »… l’islam fait couler beaucoup d’encre depuis des semaines, mais aussi beaucoup de sang au nom d’un prophète qui n’a jamais été il est vrai un modèle de paix, d’amour et de tolérance.