Harcèlement « antiraciste » : John Terry quitte l’équipe anglaise de football

Harcèlement « antiraciste » : John Terry quitte l’équipe anglaise de football

25/09/2012 – 10h00
LONDRES (NOVOpress) —
Le footballeur anglais John Terry vient d’annoncer qu’il arrêtait sa carrière internationale à l’âge de 31 ans. Le défenseur a déclaré : « J’estime qu’en maintenant ses poursuites alors que j’ai été lavé de tout soupçon par un tribunal, la Fédération anglaise a rendu ma position vis-à-vis de l’équipe nationale intenable ».

Pourtant, suite à une altercation avec Anton Ferdinand, joueur du club londonien des Queens Park Rangers, John Terry a été innocenté de « racisme » par la justice civile en juillet. Mais cela ne suffit pas puisque le champion d’Europe 2012 avec Chelsea (photo) doit encore comparaître lundi devant la commission de discipline de la Fédération anglaise. Cet harcèlement avait déjà entraîné le retrait du brassard de capitaine à John Terry en début d’année. Cette décision brutale de la Fédération anglaise, prise contre l’avis du sélectionneur Fabio Capello, avait provoqué le départ du coach italien quelques mois avant l’Euro 2012.

L’actuel sélectionneur de l’équipe d’Angleterre, Roy Hodgson, regrette le départ de John Terry : « Je voudrais remercier John Terry pour son implication au sein de l’équipe d’Angleterre depuis ma prise de fonctions. Je suis bien entendu très déçu de perdre un joueur aussi talentueux et expérimenté que lui ». Nouvelle victoire pour le peu recommandable Anton Ferdinand, habitué aux faits-divers des journaux.

Les médias traitent essentiellement l’annonce de cette retraite internationale sous l’angle des accusations infondées de racisme à l’encontre du capitaine des Blues, plutôt que de s’attarder sur le palmarès d’un joueur talentueux, ayant porté à 78 reprises le maillot des trois Lions, participé à deux Coupes du Monde (2006 – 2010) et deux Championnats d’Europe (2004-2012). John Terry aurait pu rendre encore bien des services à son pays, mais l’hystérie « antiraciste » le condamne à prendre sa retraite internationale.

Crédit photo : Julian Mason via Flickr (cc)