Procès : Ardisson perd contre Zemmour

Procès : Ardisson perd contre Zemmour

22/09/2012 –  12h00
PARIS (NOVOpress) – 
Eric Zemmour a été relaxé vendredi par le tribunal correctionnel de Paris. L’animateur Thierry Ardisson le poursuivait pour diffamation, suite à l’émission Salut les terriens, diffusée sur Canal + le 6 mars 2010. Sur l’antenne de la chaîne cryptée, le journaliste avait rappelé « que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes ». Eric Zemmour (photo) avait détaillé ses propos dans une lettre au président de la Licra (Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme). Il reprochait aussi  à Thierry Ardisson d’avoir mimé devant les caméras « un effarement scandalisé d’autant plus sur-joué qu’il est enregistré et inséré à posteriori ». Le présentateur l’avait alors attaqué en diffamation.

La 17ème chambre du tribunal correctionnel de Paris a estimé que l’assertion (« enregistré et inséré à posteriori ») n’était pas diffamatoire. Pour la première partie de la phrase litigieuse, le tribunal a estimé que « l’interprétation de l’expression d’un visage » relève, « pour l’essentiel, de la subjectivité de chacun ». L’avocat d’Eric Zemmour, Olivier Pardo, s’est réjoui de cette relaxe, décrivant son client comme « un homme de débat » et non « de chicane judiciaire ». Doublé d’un esprit libre qui secoue le cocotier de la pensée unique.

Crédit photo : yves Tennevin via Flickr (cc)