Manifestations monstres anti-américaines dans les pays musulmans : échec total de la politique pro-islam d’Obama

Manifestations monstres anti-américaines dans les pays musulmans : échec total de la politique pro-islam d’Obama

21/09/2012 — 12h30
PARIS (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) —
On se souvient en particulier du discours de Barack Obama au Caire, le 3 juin 2009. Un discours qui se voulait une main tendue vers l’islam, une sorte de réconciliation après les années de méfiance consécutives aux attentats du World Trade Center. «Les Etats-Unis ne seront jamais en guerre contre l’islam» avait alors déclaré le président des Etats-Unis. On se souvient également de l’incroyable courbette de celui qui est en principe l’homme le plus puissant de la planète devant le roi d’Arabie saoudite, une courbette qui avait ulcéré nombre d’Américains.

Manifestations monstres anti-américaines dans les pays musulmans : échec total de la politique pro-islam d’ObamaAprès les « révolutions arabes » largement favorisées par l’appareil d’état américain, nous assistons à un renversement complet de la donne stratégique, avec un rejet massif des Etats-Unis par les opinions publiques arabo-musulmanes.

La vidéo « Innocence of muslims », n’est manifestement qu’un prétexte…

Derrière les manifestations monstres anti-américaines actuelles, difficile de ne pas voir la main des salafistes et des wahhabites qui étaient sur la touche au cours des premières semaines dudit « printemps arabe », mais qui, partout, se sont emparés du pouvoir. Dès le début des « révolutions arabes », Moscou avait mis en garde les Etats-Unis contre le fait que ces révoltes provoqueraient le chaos et l’ascension des forces extrémistes : c’est exactement ce qui s’est produit. Or entre la charia prônée par ces forces extrémistes et les « valeurs » de l’occident – démocratie, égalité de l’homme et de la femme, respect des minorités sexuelles, relativisme religieux, etc. – la coexistence est tout bonnement impossible.

Le rejet des Etats-Unis par les opinions publiques arabo-musulmanes est d’autant plus radical que l’alliance entre l’Hyperpuissance et l’Etat d’Israël apparaît à tous comme « indéfectible »…

« Indéfectible », selon le mot même du président américain. L’actuelle diffusion sur les réseaux sociaux de la rumeur selon laquelle le réalisateur de la vidéo contestée serait juif est symptomatique : du discours du Caire jusqu’au soutien envers les révolutions arabes, la politique pro-islam d’Obama est un échec total. «Les Etats-Unis ne seront jamais en guerre contre l’islam» avait dit le président américain, mais il semble bien qu’en revanche l’islam ait engagé une guerre totale contre les Etats-Unis et leurs vassaux.

Crédit image : Pimkie, via Flickr, licence CC.