Un maire social-démocrate allemand dénonce la société multiculturelle au sein d’un livre

Un maire social-démocrate allemand dénonce la société multiculturelle dans un livre

17/09/2012 – 17h30
BERLIN (NOVOpress via Lionel Baland) –  Le social-démocrate Thilo Sarrazin a fait parler de lui en dénonçant dans un livre intitulé « L’Allemagne se suicide » les conséquences désastreuses de l’immigration, puis au sein d’un autre ouvrage portant le titre « L’Europe n’a pas besoin de l’euro » la politique de l’euro. Un autre social-démocrate, Heinz Buschkowsky, maire social-démocrate du quartier à problèmes de Neukölln (photo) (41 % d’immigrés) à Berlin, jette un pavé dans la mare en sortant un livre portant sur la vérité amère de la société multiculturelle. L’ouvrage s’intitule « Neukölln ist überall » (Neukölln est partout).

Un maire social-démocrate allemand dénonce la société multiculturelle au sein d’un livreHeinz Buschkowsky, maire de quartier social-démocrate (SPD) est né à Berlin-Neukölln. Au sein du livre qui doit sortir le 21 septembre 2012, il écrit que tant que nous pratiquerons la politique du « tout comprendre et tout pardonner », nous n’arriverons pas à réaliser une politique d’intégration qui porte ses fruits. Il dénonce les atteintes aux règles de la circulation automobile, les menaces et les désagréments que subissent les habitants, le mépris envers la police.

Il met en avant les désavantages dont disposent les enfants allemands par rapports aux étrangers. Alors que les Allemands élèvent leurs enfants en essayant de les écarter de toutes formes de violence, d’autres élèvent leurs enfants afin qu’ils soient forts, courageux, combatifs.

Le non-respect des règles élémentaires de la vie sociale conduit selon Heinz Buschkowsky au rejet des étrangers. Beaucoup d’Allemands se disent : « Je n’aime pas ces gens. Ils ne veulent pas vivre avec moi, donc je ne veux pas vivre aussi avec eux. »

Crédit photo : Claudius Prößer via Flickr (cc)