Syndrome de Stockholm ? Dhimmitude ? Le professeur agressé met en cause « la catholaïcité »

Syndrome de Stockholm ? Dhimmitude ? Le professeur agressé met en cause « la catholaïcité »

16/09/2012 — 08h30
BORDEAUX (NOVOpress via Infos Bordeaux) — Le professeur violemment agressé mardi par un de ses élèves d’origine marocaine (Marouane) au lycée Trégey de Bordeaux-Bastide a été interviewé par nos confrères du Nouvel Observateur.

Christophe Varagnac, qui se définit comme « libre penseur », loin de mettre en cause les problèmes créés par la présence d’une immigration de masse, rejette au contraire la faute sur l’identité française : « Ce dont on doit débattre, c’est la manière dont on applique la laïcité en tenant compte des évolutions contemporaines. Or on applique en France la « catholaïcité », pas la laïcité. Il n’y a qu’à voir le calendrier de l’Education nationale calqué sur les fêtes chrétiennes. Je ne vois pas non plus pourquoi on met des sapins de Noël dans les établissements scolaires ». Ce professeur, pourtant d’histoire, ne semble pas savoir que le sapin de Noël est une tradition d’origine païenne ; et qu’en fait actuellement chez les non-croyants il est installé sans signification religieuse, une sorte de solstice laïque.

Non seulement Christophe Varagnac récite parfaitement son bréviaire du politiquement correct, mais selon lui, la France doit s’adapter aux « évolutions contemporaines » en reniant son identité européenne, au profit d’un islam, qu’il faudrait « intégrer à la formation” des enseignants “pour que tous les professeurs aient les connaissances de base” !

Crédit photo : DR.