Le mariage gay favoriserait l’inceste et la polygamie

Le mariage gay favoriserait l’inceste et la polygamie

15/09/2012 – 10h00
PARIS
(NOVOpress) — Le projet de loi sur le mariage et l’adoption homosexuels sera présenté le 24 octobre au conseil des ministres. Le contenu du texte est toujours en cours d’élaboration. « Le gouvernement veut aller vite sur le sujet », assure Nicolas Gougain, porte-parole de l’Interassociative-lesbienne, gay, bi et trans (Inter-LGBT).

Pour Ivan Rioufol, « cette précipitation à vouloir  trancher avec tant de désinvolture un sujet aussi fondamental laisse voir un parti socialiste obnubilé par ses combats idéologiques, menés au nom de la non discrimination et de l’égalitarisme en tout ». Pour le journaliste, « le mariage pour tous qu’entend promouvoir la gauche relativiste, sous la pression de la minorité militante homosexuelle » aboutira à « une structure familiale sans substance permettant les unions les plus fantaisistes ».

C’est exactement la préoccupation du cardinal Philippe Barbarin. Pour L’archevêque de Lyon, le mariage gay ouvre la voie à la polygamie et à l’inceste. « Après, ils vont vouloir faire des couples à trois ou à quatre. Après, un jour peut-être, l’interdiction de l’inceste tombera », s’inquiète Philippe Barbarin. Quant au Conseil national des évangéliques de France, il estime que ce « projet promeut les intérêts d’une minorité et que ceux-ci vont à l’encontre du bien commun, en particulier de celui de l’enfant à avoir un père et une mère ». Les évangélistes constatent que le mariage homosexuel « sous couvert de non-discrimination et de liberté de choix individuel, remettrait en cause un fondement structurant de notre société. Ce serait aussi céder à une idéologie faussement égalitariste qui conduira immanquablement à une confusion des repères et bouleversera les structures sociales ». Ils évoquent aussi un risque de « marchandisation du corps » via le « droit à la filiation » que les socialistes font miroiter aux mariés du même sexe.

Crédit photo : Anthony .S./Flickr (cc)