Lybie et Egypte : meurtres et émeutes contre un film critique sur l’islam

Libye et Egypte : meurtres et émeutes contre un film critique sur l’islam

13/09/2012 – 12h00
BENGHAZI (NOVOpress) –
  L’attaque mardi soir du consulat américain à Benghazi, l’un des fiefs islamistes du pays,  ayant fait quatre morts, dont l’ambassadeur des Etats-Unis en Libye, J. Christopher Stevens, serait due à la diffusion du film : L’Innocence des musulmans, du réalisateur israélo-américain Sam Bacile. Le long métrage présente Mahomet, comme un fils illégitime, sanguinaire, dépravé et lâche.

En Egypte, cette fois, des milliers de musulmans ont manifesté contre ce film devant l’ambassade américaine au Caire. Après ces émeutes, Sam Bacile a déclaré au quotidien américain Wall Street Journal que « l’islam est un cancer ». Toujours aux Etats-Unis, le pasteur Terry Jones a lui aussi évoqué le film : « C’est une production américaine, qui n’a pas pour objectif d’attaquer les musulmans mais de montrer l’idéologie destructive de l’islam ». En 2010, un sondage commandé par le Washington Post révélait que près de 49 % des Américains interrogés avaient une opinion défavorable de l’islam. Un chiffre en constante augmentation depuis 2001, tandis que 31% étaient d’avis que même l’islam modéré tendait à encourager la violence.

Crédit photo : DR.