Crise sociale en Italie: Casapound dénonce l'incapacité du gouvernement « technique »

Crise sociale en Italie: Casapound dénonce l’incapacité du gouvernement « technique »

12/09/12 – 10h00
ROME (NOVOpress)
– À la suite de la journée de manifestation des ouvriers de l’usine d’aluminium Alcoa (Sardaigne) dont l’activité est quasiment condamnée à la disparition, le mouvement Casapound a dénoncé l’impéritie du gouvernement de Mario Monti, entièrement soumis aux diktats de la finance internationale relayés par les institutions de l’Union Européenne.

“Temporiser et réprimer : sur ce dossier comme sur tous les autres fronts de conflits sociaux, le gouvernement Monti n’est capable de suggérer que ces deux recettes” affirme notamment le communiqué de presse du mouvement de droite radicale et sociale commentant l’extension de vingt jours de la procédure d’arrêt de l’usine Alcoa de Portovesme (Sardaigne) obtenue hier à la table des négociations entre le gouvernement et les partenaires sociaux.

La manifestation qui s’est déroulée hier à Rome a en effet débouché sur une répression brutale de la part de la police voulant disperser les ouvriers et syndicalistes après la signature de cet « accord » ne résolvant rien.

«La vérité – poursuit le communiqué de Casapound Italia – est qu’à défaut de repreneurs la seule solution serait de nationaliser l’industrie, solution malheureusement interdite arbitrairement par les suicidaires diktats d’une Union européenne pour qui le libéralisme débridé est devenu une religion dogmatique. »

Crédit photo : DR.