Panneaux photovoltaïques: la Chine accusée de « dumping »

11/02/12 – 20h00
BRUXELLES (NOVOpress) 
– Nouvelle exemple des joies de la mondialisation et du grand marché « libre et ouvert » : les équipementiers européens se sont vu dépouillés en quelques années de près de 80 pour cent du marché de l’Union Européenne par des entreprises chinoises aujourd’hui accusées d’avoir pratiqué du « dumping » tarifaire.

Le 6 septembre dernier la Commission européenne a en effet ouvert une enquête antidumping concernant les importations de panneaux solaires et leurs composants essentiels originaires de Chine. Cette décision fait suite à une plainte déposée le 25 juillet dernier par le groupement d’entreprises européennes solaires EU Pro Sun, arguant que « les panneaux solaires et leurs composants essentiels originaires de Chine entraient sur le marché européen à un prix inférieur à la valeur du marché« .

Les fabricants européens reprochent aux sociétés chinoises « de vendre des panneaux solaires en Europe bien en dessous du coût de production, avec une marge de dumping de 60% à 80%« .

Selon eux les entreprises chinoises du secteur solaire font d’énormes pertes, mais ne font pas faillite car leurs pertes sont compensées par l’Etat chinois.

Grâce à cette stratégie, la Chine « s’est ainsi octroyée plus de 80% du marché européen« , rappelle Milan Nitzschke, président d’EU ProSun qui « s’est félicité » de l’ouverture de l’enquête. « 

Une enquête qui ne changera pourtant plus rien pour la vingtaine de fabricants majeurs européens qui a déjà été contrainte de cesser son activité rien qu’en 2012.
Crédit photo : eplea66 via Flickr (cc)

Laisser un commentaire