La Bulgarie renonce à l’euro

La Bulgarie renonce à l’euro

05/09/2012 — 12h00
SOFIA (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) — La Bulgarie, l’un des États les plus pauvres de l’Union européenne, a rejeté par la voix de son ministre des Finances, Simeon Djankov, l’adhésion à l’union économique et monétaire, autrement dit, à l’euro. Il a justifié cette décision, au nom de son gouvernement, par la difficile situation financière du pays et la confusion qui règne au sein des institutions de décisions qui entretiennent l’euro. Selon lui, l’adoption de la monnaie unique pèserait trop lourd sur l’économie et les finances du pays, sans qu’il en retire des avantages substantiels. La dette publique bulgare est l’une des plus faibles de l’Union.

Le pragmatisme semble ainsi l’emporter sur l’idéalisme politique.

Crédit photo : DR