Bordeaux : un projet de « salle de shoot » bientôt finalisé ?

01/09/2012 — 16h45
BORDEAUX (NOVOpress via Infos Bordeaux) —
Si la polémique autour des propos du député socialiste Jean-Marie Le Guen justifiant le bien-fondé des salles d’injection de drogue est récente (voir Novopress ici), un projet bordelais est sur les rails depuis de nombreux mois).

Les habitants et commerçants du quartier Victor-Hugo à Bordeaux sont en colère. Malgré leur opposition, l’ouverture de La Case, centre pour toxicomane, d’une surface de 500 m2, situé rue Saint-James, est pour bientôt.

Pour Véronique Latour, directrice de l’association La Case (Centre d’Accueil Santé Echange), « L’annonce est un peu prématurée, mais c’est vrai, nous travaillons sur l’ouverture de salles d’injections depuis plusieurs années déjà. Pour autant, il s’agit d’un projet en cours d’élaboration, rien n’est à ce jour finalisé, loin de là, nous sommes en négociation avec la mairie ».

Comme le rappelait en mai 2011 Serge Salonova, président de l’Association des commerçants village Saint-James, « La cohabitation est impossible. On a déjà deux associations qui prennent en charge les drogués dans le secteur, l’une rue Sainte-Colombe et l’autre cours Alsace-Lorraine. Cela devient une concentration ». Il est vrai que l’ouverture d’un tel établissement risque fort de dégrader l’image d’un quartier longtemps porteur d’une mauvaise réputation.

Crédit photo : DR.