Anders Breivik est le fruit du multiculturalisme selon Richard Millet

Anders Breivik est le fruit du multiculturalisme selon Richard Millet

01/09/2012 – 08h00
PARIS (NOVOpress) –  L’auteur et éditeur modèle chez Gallimard, Richard Millet, vient de publier aux éditions Pierre-Guillaume de Roux, un texte de 18 pages où l’écrivain voit en Anders Breivik responsable de l’assassinat de 77 personnes à Oslo et Utoya (Norvège), en juillet 2011, « un enfant de la ruine familiale autant que de la fracture idéologico-raciale que l’immigration extra-européenne a introduite en Europe ».

Dans cette Eloge littéraire d’Anders Breivik, Richard Millet estime que « Breivik est sans doute ce que méritait la Norvège », soulignant tout de même qu’il est « un monstre », malgré la « beauté fascinante du Mal » dans cette tuerie. L’écrivain se défend d’être raciste. C’est l’idée d’un « immense village global » qu’il regrette, a-t-il déclaré mardi sur iTélé.

Auteur d’une cinquantaine de livres, membre du comité de lecture de Gallimard, Richard Millet, 59 ans, a été l’éditeur de Jonathan Littell, Goncourt 2006, et d’Alexis Jenni, Goncourt 2011. Le PDG des éditions Gallimard, Antoine Gallimard, « choqué » par le pamphlet, « réitère toutefois la confiance que son activité d’éditeur m’inspire ».

Crédit photo : ssoosay/Flickr (cc)