Deux femmes massacrées au nom des Pussy Riot

31/08/2012 –  17h30
KAZAN (NOVOpress) –
  Les profanations antichrétiennes se multiplient en Russie en soutien aux gauchistes du groupe Pussy Riot. Nouveauté :  les cadavres de deux femmes de 76 et 38 ans ont été retrouvés en Russie accompagnés du message : « Libérez les Pussy Riot » (Free Pussy Riot, photo) en lettres de sang. La Commission d’enquête russe a précisé dans un communiqué que les deux femmes avaient été tuées à la fin de la semaine dernière dans leur appartement de la ville de Kazan (centre du pays).

Les mots « Free Pussy Riot » étaient inscrits en anglais sur le mur. Aucun détail n’a été divulgué sur les victimes et leur situation ou leurs liens éventuels avec les Pussy Riot. Selon le journal russe Lifenews, les deux femmes ont été poignardées à de multiples reprises.

Par ailleurs, de nombreux moscovites sont décidés à réagir et n’hésitent pas à arracher le t-shirt des partisans des Pussy Riot où les trois gauchistes sont représentées en saintes (voir vidéo). Les Pussy Riot cherchaient le scandale : elles l’ont eu. Peut-être au-delà de leurs espérances…

Crédit photo : copie d’écran d’une vidéo trouvée sur Internet sur le double meurtre.

Publié le