Le Figaro confond identité et racisme

Le Figaro confond identité et racisme

30/08/2012 – 14h30
PARIS (NOVOpress) –
Dans son article intitulé “En Grèce, la crise réveille le sentiment identitaire“, Le Figaro tente d’amalgamer racisme et identité.

Le titre précise explicitement le réveil du sentiment identitaire, puis le corps de l’article ne reprend plus une seule fois les mots “identité” ou “identitaire”. En revanche les mots “racisme” ou “raciste” sont mentionnés sept fois. Le mot “racisme” est même l’un des 3 mots-clefs de l’article.

La ficelle est bien grosse : cette démarche tend bien entendu à amalgamer le sentiment identitaire avec le racisme.

Or, par exemple, le Bloc Identitaire, le mouvement qui depuis sa création a fait diffuser la notion d’identité dans la société, indique dans sa Foire Aux Questions :
“Notre slogan « 100 % identité, 0 % racisme » résume notre position. Chaque peuple doit pouvoir s’épanouir sur sa terre.
En revanche, nous considérons comme racistes tous ceux qui cherchent à gommer les différences – et donc la diversité ethnique et culturelle qui font la richesse de notre planète – au profit d’un monde uniformisé, sans repères et sans racines. Selon nous, les sociétés multiculturelles et multiraciales se transforment souvent en sociétés multiracistes. En défendant les identités, nous luttons finalement pour une société plus harmonieuse.

Par son article, Le Figaro soutient la Police de la Pensée qui amalgame à dessein défense de l’identité et racisme.