Profanations antichrétiennes en soutien des Pussy Riot en Russie

Profanations antichrétiennes en soutien des Pussy Riot en Russie

29/08/2012 – 16h30
SAINT-PETERSBOURG (NOVOpress) –
L’action des Pussy Riot, ce groupe de gauchistes russes qui avaient profané le 21 février dernier la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou, provoque d’autres attaques de ce genre contre les orthodoxes russes. Ainsi, des reliques de treize saints ont été volées dans l’église Sainte-Catherine du centre historique de Saint-Pétersbourg.

En fin de semaine dernière, plusieurs grandes croix en bois dans des lieux publics ont été découpées et saccagées par des inconnus dans la région d’Arkhangelsk (Nord) et de Tcheliabinsk (Oural), suivant l’exemple donné quelques jours auparavant par des militantes du groupe féministe ukrainien Femen à Kiev (Ukraine). Une membre des Femen aux seins nus (photo d’un mode d’action similaire à Paris) avait en effet abattu à la tronçonneuse une grande croix en bois en signe de soutien aux Pussy Riot.

Crédit photo : Joseph Paris via Flickr (cc)