Salles de shoot : « Et dire qu’il y a des neuneus qui croient que c’est une bonne idée ! »

Salles de shoot : « Et dire qu’il y a des neuneus qui croient que c’est une bonne idée ! »

29/08/2012 – 10h00
PARIS (NOVOpress) –
Le député socialiste, Jean-Marie Le Guen, veut que le gouvernement autorise la création de salles d’injection de drogue. Pour ce représentant du PS, un signe ne trompe pas pour encourager cette légalisation : « Aujourd’hui, il y a urgence. La consommation d’héroïne augmente à Paris. Le nombre de seringues utilisées dans les distributeurs automatiques progresse de 7% au premier semestre 2012 par rapport à la même époque en 2011 », explique-t-il dans une interview accordée au Parisien. Peut-être faudrait-il alors supprimer ces distributions automatiques de seringues ? Ce qui fait dire au vice-président du Front national, Florian Philippot : « On préfère à l’UMP et au PS s’adapter à une  situation devenue catastrophique en raison de l’inaction des gouvernements successifs plutôt que d’en combattre les causes ».

Mais Jean-Marie Le Guen ne s’attarde pas sur ces causes, préférant cette solution « beaucoup mieux » et pariant sur le « feu vert » du gouvernement en faveur de ces salles de shoot. Une position qui provoque un raz de marée de protestations chez les lecteurs du Parisien. Kikou94 écrit : « Monsieur Le Guen joue aux apprentis sorciers et ne pense qu’ à faire parler de lui ! ». Léo envisage la manœuvre politicienne : « Abrutir les gens un peu plus et notamment la jeunesse , cela évite qu’ils descendent dans la rue. Et dire qu’il y a des neuneus qui croient que c’est une bonne idée ! ». Quant à Gaëtane, elle souligne les dangers d’une telle volonté, sur le plan de la santé publique : « Il faut prévoir d’ici à 20 ans des “salles”, pas de shoot, mais d’hospitalisation pour toutes ces personnes qui seront atteintes de troubles neurologiques très graves ! ».

Crédit photo : David Blumenkrantz via Flickr (cc)