Kenya : les chrétiens victimes de la violence musulmane

Kenya : les chrétiens victimes de la violence musulmane

28/08/2012 – 10h00
MOMBASA (NOVOpress) –  Au moins une personne est morte et deux églises ont été pillées après le meurtre d’un prêcheur musulman kényan lundi. Des émeutes pro-musulmanes ont en effet éclaté dans le port de Mombasa (photo ci-dessus), deuxième ville du Kenya sur les côtes de l’océan Indien. Elles sont survenues après l’annonce du décès d’Aboud Rogo Mohammed, tué par balles par des inconnus dans sa voiture lundi matin.

Aboud Rogo Mohammed aurait levé des fonds pour les miliciens islamistes shebab en Somalie.  De plus, il est soupçonné de liens avec Fazul Abdullah Mohammed, l’ex-chef de la cellule est-africaine d’Al-Qaïda décédé l’an dernier. En 2002, il avait été accusé de participation à un attentat qui avait fait 18 morts dans un hôtel proche de Mombasa, dirigé par des Israéliens.

Les persécutions contre les chrétiens risquent de ne pas se calmer suite au message sur Twitter du Centre kényan de la jeunesse musulmane (MYC). L’organisation, basée à Mombasa, a déclaré qu’Aboud Rogo Mohammed resterait « dans nos cœurs. Nous sommes dans le vrai quand nos responsables deviennent des martyrs », a lancé le chef du MYC, Cheick Ahmad Iman Ali.
Crédit photo : huguesn/Flickr (cc)