Fusillade de New-York: les 9 blessés, victimes de balles policières

Fusillade de New York: les 9 blessés, victimes de balles policières

27/08/12 – 19h00
NEW-YORK (NOVOpress)
– Les neuf personnes blessées lors de la fusillade qui a éclaté vendredi dernier près de l’Empire State building à New York ont été touchées par des balles policières. C’est le chef de la police new-yorkaise qui l’a officiellement reconnu lors d’une conférence de presse en indiquant sobrement que “les neuf blessés ont été touchés par des éclats ou des balles tirées par la police“.

Sur ces blessés, trois sont toujours hospitalisés dans un état grave mais “stationnaire”.

Toujours selon le chef de la police, les deux policiers qui ont affronté l’agresseur, qui n’était ni un tireur professionnel ni un kamikaze surentraîné mais un employé rendu dément par son récent licenciement, ont fait feu 16 fois, blessant donc 9 passants innocents, avant de parvenir à neutraliser le forcené.

Un bilan particulièrement lourd qui n’a pourtant entrainé que peu de réactions dans la presse ou l’opinion publique mais qui pourrait cependant faire réfléchir tous ceux qui regrettent qu’en nos contrée les forces de l’ordre n’aient pas la gâchette aussi facile qu’aux États-Unis.

Crédit photo PeterJBellis via Flickr (cc)