Alep : le gros lapsus du Figaro

Alep : le gros lapsus du Figaro

24/07/2012 – 14h00
PARIS (NOVOpress) –
Le Figaro annonçait hier :Alep: les quartiers chrétiens contrôlés et poursuivait : “L’armée syrienne a repris aujourd’hui aux rebelles les quartiers chrétiens du centre-ville d’Alep après deux jours d’une dure bataille.”

Alors que Le Figaro est le relais assidu et zélé, aux côtés du Monde, de Libération, et de toute la presse “main stream“, des communiqués de propagande de l’OTAN sur la guerre en Syrie, il dérape aujourd’hui en titrant : les quartiers chrétiens contrôlés.

Dans le prolongement du déluge de désinformation que Le Figaro nous assène, nous pourrions comprendre : “Les quartiers chrétiens contrôlés par l’Armée Syrienne Libre” (ASL). Autrement dit : “Les quartiers chrétiens sont libérés par l’ASL”.

Mais non, pour Le Figaro, la reprise des quartiers chrétiens aux “rebelles” (vous avez dit “rebelles” ?) permet à l’armée syrienne de reprendre le contrôle de ces quartiers et de protéger les chrétiens résidents. Ce que Le Figaro veut dire, c’est que l’armée syrienne contrôle ces quartiers en refoulant les rebelles, ce qui permet aux chrétiens d’être protégés par…  l’armée syrienne.

Ce titre de notre confrère trahit la difficulté quasi-insurmontable de la presse de propagande (en fait toute la presse française) à masquer la réalité : l’armée syrienne apparait peu à peu comme une armée de libération garante d’une société syrienne polyreligieuse, tandis que l’armée dite de “libération” apparaît comme une agression islamiste fomentée par une improbable coalition entre les émirats arabes sunnites et les États-Unis.
De tels lapsus seront à n’en pas douter de plus en plus fréquents tant que nos médias bien pensants persisteront à se comporter en zélateurs du nouvel ordre mondial qui a décidément du mal à se mettre en place en Syrie.