Les Verts restent d'indécrottables mondialistes

Les Verts restent d’indécrottables mondialistes

02/08/2012 — 21h00
PARIS (NOVOpress) — Que les salariés soient conscients d’un fait important, les Verts ne sont guère motivés pour les défendre. C’est le bilan que l’on peut dresser des propos tenus ce matin sur les ondes de RMC par Jean-Michel Placé (photo ci-dessus), président du groupe Europe Ecologie-les Verts (EELV) au Sénat.

Interrogé hier sur la volonté d’Arnaud Montebourg de demander à la Région Île-de-France de ne pas délocaliser des centres d’appel au Maroc, l’élu EELV a indiqué : “les discours des responsables français commencent à avoir une porosité très forte avec ceux du FN sur les questions d’immigration, mais aussi sur la question d’une forme de protectionnisme national”. Il faut rappeler que Jean-Michel Placé est deuxième vice-président de la Région, chargé des transports et des mobilités. Autrement dit, il gère le Stif, la structure qui délocalise ces centres d’appel…

De plus, pour Jean-Michel Placé, “la réponse n’est pas de revenir là-dessus, mais de revoir ce qui est possible ponctuellement sur ce sujet, et il faut changer le code des marchés”, avec des “normes sociales et environnementales”.

Le Sénateur EELV affirmant même que “c’est une fausse solution de dire que c’est uniquement en étant défensifs qu’on réussira, au contraire, il faut être très offensifs”. Jean-Michel Placé en appelle également à un “partenariat intelligent” au niveau européen et avec l’Asie et les Etats-Unis.

Un discours que ne renierait pas le Medef.

Crédit photo : DR