Italie : pillards et charognards volent les métaux

Italie : pillards et charognards volent les métaux

29/07/2012 – 13h00
PLAISANCE (NOVOpress) —
Dévastée par le tremblement de terre, et largement abandonnée par le gouvernement Monti, qui a d’autres priorités, l’Émilie est par surcroît la proie des charognards – les chacals, comme disent les Italiens.

Jeudi après-midi, à Medolla, dans la province de Modène, un couple de Roms a été surpris par des ouvriers, alors qu’il quittait avec son fourgon une zone industrielle où de nombreux entrepôts ont été durement frappés par le séisme. Les Roms avaient volé plusieurs quintaux de câbles électriques, ainsi qu’une nacelle araignée (une mini-grue). La femme a été laissée en liberté « parce qu’elle devait s’occuper de son fils », l’homme a été arrêté pour vol aggravé.


En Italie comme en France, les vols de métaux ont atteint un niveau alarmant, y compris aux dépens des agriculteurs. Il y a quinze jours, à Torgiano, dans la province de Pérouse, en Ombrie, les carabiniers ont arrêté deux Maghrébins, âgés de 40 et 24 ans, qui avaient volé 30 tuyaux d’irrigation dans une entreprise agricole. Les deux immigrés avaient découpé les tuyaux d’acier avec une disqueuse avant de charger leur butin dans un fourgon. Pour faire bonne mesure, ils avaient en outre failli provoquer un incendie.

Les Maghrébins ont comparu devant le juge, qui les a condamnés à une obligation de pointage à la station de carabiniers de Gualdo Cattaneo, où ils habitent, avec « interdiction de retourner à Torgiano pour les trois années à venir ». Avec des peines aussi dissuasives, nul doute que les voleurs de métaux y réfléchiront désormais à deux fois. Qui sait même s’ils ne seront pas effrayés au point de rentrer exercer leurs talents dans leurs pays ?

Crédit photo : rik rose via Flickr (cc)