Mort du résistant cubain Oswaldo Paya : la famille veut connaître la vérité

Mort du résistant cubain Oswaldo Paya : la famille veut connaître la vérité

26/07/2012 –  10h00
LA HAVANE (NOVOpress) –  La dictature communiste cubaine a profité des obsèques d’Oswaldo Paya à l’église du Divin Sauveur à La Havane pour arrêter, mardi, plusieurs dizaines d’opposants. Par ailleurs, les circonstances de la disparition du dissident politique restent obscures. La famille d’Oswaldo Paya  a réclamé l’ouverture d’une enquête, assurant que l’accident de voiture dont il a été victime avait été « provoqué » par un autre véhicule.

« Nous rechercherons toute la vérité sur la mort violente de mon père. Nous ne cherchons pas de vengeance. Nous ne le faisons pas par haine, car, comme le disait mon père, nous ne portons pas de haine dans notre coeur, seulement la soif de vérité et de liberté », a témoigné la fille du résistant catholique, Rosa Maria Paya, lors de la messe célébrée par l’archevêque de La Havane, le cardinal cubain Jaime Ortega.

Un accident suspect lourd de conséquences puisque, outre Oswaldo Paya, un militant cubain du Mouvement chrétien Libération (MCL), avait également trouvé la mort dans la voiture. Tandis que deux autres occupants du véhicule, un Suédois et un Espagnol, militants de mouvements de jeunesse des partis conservateurs de leur pays, ont été blessés.

Crédit photo : José Porras via Wikimedia (cc)