Tonnerres de Brest 2012 : la grande fête européenne de la mer

Tonnerres de Brest 2012 : la grande fête européenne de la mer

14/07/2012 – 12h00
BREST (NOVOpress Breizh) –
Tous les quatre ans depuis deux décennies, Brest est le cadre d’une fête navale traditionnelle hors normes. L’édition 2012, désormais baptisée « Tonnerres de Brest », s’annonce comme l’une des plus importantes du genre dans le monde.

Les grandes fêtes populaires bretonnes ne détestent pas la pluie. Comme le Festival Interceltique 2011, les Tonnerres de Brest 2012 sont copieusement arrosés. Ce qui ne devrait pas dissuader des centaines de milliers de participants de converger vers les quais du port jusqu’au 19 juillet. D’autant plus que la manifestation fête ses années ses 20 ans : c’est en 1992 que Le Chasse-Marée (dont on ne soulignera jamais assez le rôle qu’il a joué dans le réveil de la culture maritime en Bretagne) a pour la première fois organisé à Brest un rassemblement de bateaux traditionnels.

Les Tonnerres de Brest 2012 entendent respecter les principes de ses fondateurs : c’est avant tout une fête de marins ouverte aux terriens. Brest veut s’imposer comme la capitale européenne de la mer et des activités nautiques ; le succès médiatique et populaire de cette manifestation hors pair y contribue assurément. Deux mille bateaux de tous types – goélettes, cotres, lougres, etc. – seront présents. Ainsi que le président de la République, apparemment séduit par sa récente croisière à bord du SNLE Le Terrible.

Tonnerres de Brest 2012 : la grande fête européenne de la mer

Cliquer sur la photo pour l’agrandir

La Hollande, l’autre pays du canotage, sera là en force, mais les nations invitées sont cette année au nombre de cinq : Mexique, Russie, Norvège, Maroc, Indonésie. L’immense Russie est spécialement bien représentés avec les quatre-mâts barques Sedov et Kruzenshtern (photo), plus grands voiliers du monde, un destroyer et le formidable brise-glace Sankt Peterburg.

Tous les renseignements sur Les Tonnerres de Brest 2012 sont disponibles sur le site web très complet mis en place par l’organisation.

Crédit photo : Żeglarz, domaine public.