Le mariage gay expliqué à vos enfants

Le mariage gay expliqué à vos enfants

«Mon quotidien » est un journal d’actualité pour les 10- 14 ans qui, depuis le rétablissement de la lumière à l’Elysée, se pique de donner son avis sur les « questions sociétales », comme on dit chez les grands. Edité depuis 1995 par le groupe Play Bac Presse – qui publie, dans la même veine, « Le Petit Quotidien » (pour les 6-10 ans) et « L’Actu » (à partir de 14 ans), déclinant ainsi dans toutes les tranches d’âge le concept de quotidien d’information pour enfants – le petit canard remporte un vrai succès d’audience. De nombreuses écoles, publiques ou privées, y sont abonnées. En classe de CM1 et CM2, « Mon quotidien » a même bien souvent statut d’outil pédagogique sur lequel s’appuient chaque matin les institutrices.

Sur la dernière page, on y trouve toujours la réponse simple mais détaillée à une question que se posent les écoliers, symboliquement représentés par l’un d’entre eux, sacré « rédacteur en chef du jour » (photo poupine dans un petit encadré).

Ces interrogations sont habituellement assez enfantines: « Pourquoi les lettres du clavier de l’ordinateur ne sont-elles pas dans l’ordre alphabétique? », « Quel était le plus grand des dinosaures? », « Comment font les imitateurs pour changer de voix? ».

Mais récemment, on est un peu sorti du registre Flipper le dauphin ou le nouvel I-phone. La question – essentielle, on en conviendra pour les 10-14 ans – était en effet: « Les homosexuels peuvent-ils se marier en France? ». Pour répondre à cette question cruciale, « Mon quotidien » a choisi de donner la parole à Caroline Mécary, sobrement présentée comme une avocate ayant « défendu des homosexuels qui voulaient se marier ». Une notice un peu succincte pour cette marraine de la Marche des fiertés, conseillère régionale écolo d’Ile-de- France que d’aucuns surnomment « la Gisèle Halimi des homos ». Il est vrai que c’est une cause qui lui tient particulièrement à cœur, puis qu’elle a confié récemment au quotidien « Libération » être elle- même pacsée avec une certaine « Fleur ».

Mécary, un interlocuteur neutre et parfaitement objectif

SOS-homophobie lui a du reste décerné le 13 novembre 2010, à Madrid, le « Tolerantia Preis », prix européen de la tolérance qui distingue chaque année une personnalité s’illustrant « dans la défense des droits lesbiens, gay, bi et transexuels ». Une récompense bien méritée eu égard aux combats menés par cette adepte du gazon maudit en faveur de l’autorisation pour les homosexuels de se marier, d’adopter et même de donner leur sang.

Le mariage gay expliqué à vos enfantsCaroline Mécary était donc vraiment l’interlocuteur neutre et parfaitement objectif pour répondre à la question posée par « Mon quotidien » via sa rédactrice en chef d’un jour, la petite Léonie, 9 ans et demi, élève de CM2. Laquelle devait se sentir, comme on s’en doute, vachement « concernée » par les problèmes de lesbiennes et de travelos en goguette.

Pour illustrer son propos, « Mon quotidien » a choisi une jolie photo: l’échange des alliances d’un couple d’homosexuels américains souriants et endimanchés, spécialement venus au Canada pour se marier. Un trajet que les amis de la jaquette pourraient bien finir par s’épargner puisque, comme le précise « Mon quotidien » en guise de préambule, « le Président des Etats- Unis vient de dire qu’il était pour l’autorisation du mariage entre deux personnes du même sexe ». Et Caroline Mécary de conclure l’entretien en précisant que le nouveau président François Hollande veut lui aussi autoriser le mariage homosexuel. Alors n’est-ce pas, si tous les gens bien sont d’accord… Papa et maman ont intérêt à numéroter leurs abattis s’il leur prenait l’idée saugrenue de ne pas être assez ouverts. D’esprit, s’entend.

Gabrielle Cluzel

[box class=”info”] Article de l’hebdomadaire “Minute” du 11 juillet 2012 reproduit avec son aimable autorisation. En kiosque ou sur Internet.[/box]

Le mariage gay expliqué à vos enfants