Pessac : La mairie renouvelle sa subvention au « Festival des nuits du ramadan » !

9 juillet 2012 | Actualités, France, Société

09/07/2012 — 17h00
BORDEAUX (NOVOPress via Infos Bordeaux) —
Pour la 15ème année consécutive, l’association « Union M » organise avec le soutien de la municipalité de Pessac le festival des nuits du ramadan. L’événement qui a pour but de « retrouver l’aspect du partage dans ce moment particulier de la vie d’un musulman » fait depuis plusieurs années grincer des dents dans cette commune de la banlieue bordelaise.

Devant la multiplication des critiques, cette dernière édition a pourtant failli ne pas voir le jour, beaucoup d’habitants reprochant à la mairie de soutenir une manifestation religieuse. Le président de l’association Union M, Mohamed Jamaï, le reconnaît d’ailleurs : « On nous reprochait quelque chose de cultuel (…) on a eu un mois, pour tout organiser. Nous étions bloqués par une opposition de certains centres sociaux, mais la mairie nous a soutenus ». Jean-Jacques Benoît, maire socialiste de la ville, reconnaît les multiples objections, et tente de se justifier chez nos confrères de Sud-Ouest : « Nous avons essayé de concilier tout le monde. C’est un débat. Au final, nous avons considéré que ce festival avait bien des activités culturelles. Donc, nous continuons à le subventionner et à le soutenir ».

Toujours à Pessac, le projet de mosquée semble en bonne voie. Jean-Jacques Benoît promet qu’une décision sera prise d’ici la fin de l’année quant au futur lieu de culte qui devrait voir le jour au centre d’activité « Les Échoppes » : « J’ai demandé aux associations, elles sont au moins trois, d’essayer de se mettre d’accord. Une décision sera prise d’ici la fin de l’année ». Proche des islamistes de l’UOIF, l’association des Musulmans de Pessac devrait être en charge de cette nouvelle mosquée. Cette association est également partenaire du festival des nuits du ramadan.

Novopress est sur Telegram !

Newsletter

* champ obligatoire
« Novo » signifie, en latin, « renouveler » ou encore « refaire ». Novopress se donne comme objectif de refaire l’information face à l’« idéologie unique ». Mais ce travail de réinformation ne peut pas se faire seul. La complémentarité entre les différentes plateformes existantes doit permettre de développer un véritable écosystème réinformationnel.