Démantèlement d'une filière d'immigration illégale

Démantèlement d’une filière d’immigration illégale

09/07/2012 — 10h00
LYON (NOVOpress) —
Parfois refoulés malgré le laxisme de la législation française et européenne à leur égard, certains candidats à l’immigration ne se laissent pas décourager.

Une longue enquête débutée au printemps 2011 a permis à la Police aux frontières travaillant conjointement avec d’autres service spécialisé, de démanteler une important filière congo-angolaise d’immigration irrégulière en région Rhône-Alpes. La visite de 22 sites différents a abouti à la saisie de 1200 faux documents administratifs, à la neutralisation de deux officines ainsi que d’une imprimerie parfaitement équipée spécialisée dans la fabrication de faux, et à l’interpellation de 28 personnes, dont plusieurs bénéficiaires. L’imprimeur qui avait également fabriqué de faux cachets officiels et son principal complice ont été écroués.

Cette filière de « dimension internationale » suspectée de fonctionner depuis au moins cinq ans aurait alimenté les communautés congolaises et angolaises en faux document (plusieurs milliers) « servant à couvrir l’irrégularité de leur séjour en France et d’étayer fallacieusement des dossiers de demandes d’asile politique ou de faire transcrire le faux permis de conduire étranger en permis de conduire français ».

Mais elle aurait aussi rapporté plusieurs centaines de milliers d’euros.

Pour une structure de ce genre patiemment démantelée, combien d’autres continuent leur juteux commerce d’êtres humains en toute quiétude ?

Cliquer sur l’image en Une pour la voir en entier.