Bilan de la mondialisation chez PSA : 10 000 emplois menacés en France

Bilan de la mondialisation chez PSA : 10 000 emplois menacés en France

05/06/2012 –  08h00
AULNAY (NOVOpress) –
PSA Peugeot Citroën pourrait supprimer entre 8 000 et 10 000 emplois en France cette année dans le cadre d’un « nouveau plan d’économies » qui sera dévoilé le 12 juillet prochain. L’automne dernier, le groupe piloté par  Philippe Varin (photo) avait déjà annoncé la suppression d’environ 5 000 emplois, en favorisant les « départs volontaires » ou en supprimant des postes d’intérimaires, de sous-traitants ou en optant pour le non-remplacement des départs naturels.

Cette fois, du côté de l’avenue de la Grande Armée à Paris, un plan social serait à l’ordre du jour. L’usine d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) pourrait fermer ses portes (3 300 emplois menacés). Celle basée près de Rennes (Ille-et-Vilaine) pourrait également perdre entre 1 000 et 1 500 salariés (). Mauvais signe, des salariés de PSA sont « incités à aller voir ailleurs ». Depuis plus de dix ans, PSA Peugeot Citroën a construit des usines à tour de bras aux quatre coins de la planète : Kolin (République tchèque), Trnava (Slovaquie), Kaluga (Russie), Wuhan (Chine), etc. Aujourd’hui, les travailleurs français paient cash l’horreur de la mondialisation économique.