Islamisme : le patrimoine de Tombouctou en cours de destruction

Islamisme : destruction du patrimoine musulman de Tombouctou

02/07/2012 — 13h20
TOMBOUCTOU (NOVOpress) —
Le groupe d’islamistes Ansar Eddine du nord du Mali a démoli samedi dernier plusieurs mausolées musulmans à Tombouctou. Cela fait suite à la décision de l’UNESCO de classer cette ville malienne au patrimoine mondial de l’UNESCO en péril. Les 16 mausolées de Tombouctou datant de plusieurs siècles seront tous détruits, selon le groupe islamiste. La ville malienne fondée entre le XI et XIIe siècle par des tribus touaregs et surnommée « la cité des 333 saints », fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1988. Le gouvernement malien en appelle aux Nations unies pour la protection de son patrimoine séculaire.

Islamisme : le patrimoine de Tombouctou en cours de destructionLa Cour pénale internationale a menacé les auteurs de ces destructions de poursuites s’ils ne cessaient pas ce qu’elle a qualifié de « crimes de guerre ».

Les saints honorés par ces mausolées musulmans à Tombouctou sont  l’équivalent des “saints patrons” dans la culture occidentale, selon un expert malien.

Les islamistes considèrent que ces mausolées sont impies, ainsi que certaines mosquées de Tombouctou. Aussi ont-ils également détruit aujourd’hui la porte sacrée d’une mosquée du XVème siècle classée au patrimoine mondial de l’Unesco.

Ceci rappelle le sort d’autres ouvrages du patrimoine mondial, dont les Bouddhas géants de Bamyan, en Afghanistan, détruits en mars 2001 par les talibans.

Photo : Mosquée de Djingareiber, Tombouctou, classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Crédit photo : KaTeznik via Wikipédia, licence CC.