Israël : l’opération « Retour à la maison » bat son plein

Israël : l’opération « Retour à la maison » bat son plein

29/06/2012 — 12h40
  JÉRUSALEM (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) – L’opération « Retour à la maison »    vise à expulser d’Israël tous les clandestins d’origine sub-saharienne.

Les autorités israéliennes estiment à plus de 60.000 le nombre d’immigrés africains – venus essentiellement du Soudan, du Soudan du Sud et de l’Erythrée – qui se trouvent actuellement illégalement en Israël. Deux cent quarante Sud-Soudanais ont déjà regagné cette semaine leur pays à bord de deux avions affrétés par les autorités de l’Etat hébreu. Le gouvernement ne fait que répondre aux inquiétudes exprimées à de nombreuses reprises par la population juive. Ainsi, en mai dernier, une manifestation contre l’immigration d’origine sub-saharienne, plus violente que les autres, avait dégénéré en pogroms anti-africains dans le sud de Tel-Aviv. Mises à part quelques réticences du côté des associations de droits de l’homme, cette politique reçoit l’approbation d’une très large majorité de l’opinion publique juive.

Rafles policières donc, mais aussi aide au retour… Le ministre israélien de l’Intérieur, Elie Yishaï, a adressé hier un ultimatum aux clandestins originaires de Côte d’Ivoire. « Ils ont jusqu’au 16 juillet pour quitter le pays a ainsi annoncé Elie Yishaï dans un communiqué. Ceux qui partiront avant cette date obtiendront un pécule tandis que les autres seront expulsés ».Le ministre, dirigeant du parti talmudique Shass, a précisé que les Ivoiriens qui partiront volontairement toucheront 500 dollars par adulte (soit 400 euros) et 100 dollars par enfant. Des enfants qui, donc, ne seront pas séparés de leurs parents ! « Il s’agit d’une étape importante pour le rapatriement des clandestins et le retour d’un sentiment de sécurité pour les habitants de localités israéliennes », a souligné le ministre.

Pour le premier ministre Benyamin Netanyahu, c’est carrément le « rêve sioniste » que la présence de ces populations exogènes risquerait de faire disparaître. Et le ministre de l’Intérieur d’appeler : « A protéger le caractère juif et démocratique d’Israël ».

Israël érige également une clôture anti-immigrés à l’ouest du pays…

Déjà expert en matière de construction de mur (ainsi du mur de plus de 700 km qui sépare Israël de la Samarie-Judée, érigé à partir de 2002 sur une idée du travailliste Yitzhak Rabin), l’Etat hébreu édifie actuellement un nouveau mur le long de la frontière égyptienne, celui-ci pour tenter d’empêcher les infiltrations d’immigrés passant par le Sinaï. Quelque 170 km sur les 250 prévus sont déjà construits et l’ouvrage devrait être achevé d’ici la fin de l’année 2012.

Curieusement, ces informations, qui pourraient donner de “mauvaises” idées aux Français et aux Européens, ne font pas les gros titres de la grande presse hexagonale. Un oubli sans doute…

Image en Une : drapeau israélien. Domaine public.