L'Algérie se préoccupe de la vie religieuse française

L’Algérie se préoccupe de la vie religieuse française…

27/06/2012 — 13h00
ALGER (NOVOPress via le Bulletin de réinformation) — Plus exactement de la vie religieuse des Algériens en France. Le ministre algérien des Affaires religieuses, Bouabdellah Ghlamallah, a annoncé l’envoi au 1er juillet de 50 imams en France. Il s’agit d’encadrer la vie religieuse et l’exercice du culte de la communauté musulmane dans les mosquées françaises gérées par la fédération de la Grande mosquée de Paris. 70 autres imams vont suivre prochainement.

Algérie Presse Service rapporte que le ministre les a enjoints à respecter le pays d’accueil et à ne pas s’immiscer dans les affaires politiques, surtout dans le conflit idéologique entre les partis. Il a souligné l’intérêt qu’accorde l’Etat algérien au sens nationaliste, civique, éthique et religieux dont doit faire preuve l’imam pour qu’il soit le meilleur ambassadeur de son pays. Cet envoi d’imams s’inscrit dans la lutte d’influence auxquelles se livrent l’Algérie et le Maroc pour contrôler l’islam en France en investissant le Conseil français du culte musulman, dont le président actuel est membre d’un Rassemblement proche du Maroc.