Bleus : « Une honte pour le sport français »

Bleus : « Une honte pour le sport français »

25/06/2012 – 12h20
PARIS (NOVOpress) –
Les scandales à répétition perpétrés par certains joueurs de l’équipe de France de football durant l’Euro, font couler beaucoup d’encre. Samedi soir, Samir Nasri a insulté un journaliste après le match contre l’Espagne en le traitant de « Fils de pute ». Une insulte très prisée par les racailles des banlieues de l’immigration, proche de celle que Nicolas Anelka avait proférée à l’encontre de Raymond Domenech en pleine Coupe du monde 2010.

Cette grave insulte passera-t-elle comme une lettre à la poste ? Le patron du football français, Noël Le Graët, déclare dans L’Equipe du 25 juin qu’il n’est pas « là pour sanctionner. Je suis quelqu’un qui sait discuter et recevoir ». Un discours permissif favorisant un laisser-aller chez les Bleus catastrophique pour l’image de la France depuis tant d’années.

Une attitude en complet décalage avec le ras-le-bol des Français. Sur RMC, Jean-Michel Larqué a estimé que les performances de tels joueurs « sont proches du néant. Ce sont des comportements de caïds de cour de récréation ». Les Anglais, eux, qualifient Samir Nasri de « racaille ».

Les tennismen français trouvent les mots justes également pour déplorer le comportement de Ban Arfa, Nasri, Ménez et M’Vila en Ukraine : « Il y a clairement un manque d’éducation à la base et un manque flagrant de respect vis-à-vis de la hiérarchie, du maillot et de la presse. Niveau langage, c’est le niveau zéro : l’insulte est devenue monnaie courante », regrette Julien Benneteau dans les pages du quotidien sportif. Loïc Courteau, ex-entraîneur d’Amélie Mauresmo, pose la bonne question : « Quel que soit leur talent, certains ne devraient plus jamais avoir le droit de porter le maillot. De par leur comportement, ils sont une honte pour le sport français ».

Crédit photo : William Brawley via Flickr, licence CC.