Retour des « démons » de Knysna chez les Bleus

Retour des « démons » de Knysna chez les Bleus

22/06/2012 – 10h00
DONETSK (NOVOpress) – « J’apprécie beaucoup d’être sorti des poules, mais ce que j’ai vu a réveillé en moi quelques démons… ». En conférence de presse, mercredi, à Donetsk (Ukraine), Florent Malouda (photo, cliquer dessus pour la voir en entier) a constaté le retour chez les Bleus des « démons » ayant dégradé l’image de la France à l’internationale, pendant la mutinerie d’une partie des joueurs de l’équipe de France à Knysna, le 20 juin 2010, en pleine Coupe du monde de football sud-africaine.

En cause, de nouveaux débordements mardi soir dans l’effectif tricolore, après la piteuse défaite face à la Suède en phase de poule à l’Euro. Les vestiaires de l’équipe dirigée par Laurent Blanc ont pris des allures de pétaudière multiethnique. Alou Diarra a eu une altercation musclée avec Samir Nasri, auteur déjà de plusieurs provocations depuis le début de la compétition. Tandis que Hatem Ben Arfa osait tenir tête à son entraîneur. Une sale habitude chez un joueur qui traîne une « mauvais réputation » depuis son enfance. Alain Boghossian, l’un des adjoints de Laurent Blanc, a tenté d’étouffer ce nouveau scandale. Mais la réalité est là : les « caïds » qui ont pris en otage le football français depuis plusieurs années, font toujours la loi. Chassez le naturel, il revient au galop…

Crédit photo : Globovisión via Flickr, licence CC.