Rome : polémique autour de la mémoire de République Sociale Italienne

Rome : polémique autour de la mémoire de la République Sociale Italienne

22/06/12 – 08h00
ROME (NOVOpress)
– L’exposition qui se déroule actuellement au musée du Capitole à Rome déchaîne les passions. Elle est en effet consacrée à Bartolo Gallito et Rafella Duelli, respectivement officier parachutiste et auxiliaire de la célèbre Decima MAS de la république sociale fasciste italienne.

Cet hommage suscite bien évidemment l’ire des antifascistes militants qui appellent à l’interdiction de l’exposition, ne supportant pas que l’on puisse reconnaître la valeur de certains vaincus de la guerre au comportement militaire comme civique pourtant irréprochable. En effet, comme le confirme le prestigieux comité de patronage de l’exposition, Bartolo Gallito et Rafaella Duelli sont, au delà de leur engagement de jeunesse dans la RSI, de grands patriotes qui ont consacré leur vie toute entière au service des autres et de l’intérêt général, que ce soit dans l’aide au défavorisés des banlieues romaines, dans la défense des travailleurs exposés ou l’éducation des enfants déficients mentaux.

Comme le déclarait Rafaella Duelli un peu avant sa mort en 2009: «  Cette idée de solidarité et de patriotisme qui animait mon engagement de jeunesse, je l’ai transféré dans mon travail pour les enfants déshérités. »

Pour les défenseurs de l’hommage à ces deux grands italiens, l’attitude des antifascistes traduit avant tout une volonté de toujours prolonger la guerre civile et une haine farouche pour l’italianité.