Kiosque Courtois du samedi - Logo – L’actualité de la semaine en écrit

Kiosque Courtois du samedi 16/6/2012 – L’actualité de la semaine en écrit

[box]Le samedi, une revue de la semaine des “Bulletins de Réinformation” de Radio Courtoisie. Ce Kiosque est présenté aujourd’hui par Jean-Yves Le Gallou et Anne Dufresnes.

Novopress a publié dès samedi matin, en différé, l’audio de ce Kiosque Courtois dans la fenêtre “Radio Courtoisie : le bulletin de réinfo” de sa colonne de droite. Pour ceux qui préfèrent lire qu’écouter, en voici le contenu sous forme de texte.[/box]

FRANCE

Demain dimanche, la longue séquence électorale, commencée, il y a un an, s’achèvera avec le deuxième tour des élections législatives.

Le premier tour était sans surprise…

Polarisation autour du PS, résistance de l’UMP : le premier tour des élections législatives a été sans surprise, il est déterminé par le mode de scrutin majoritaire et le calendrier électoral. L’enjeu local se limite à choisir entre des personnalités implantées. L’enjeu national consiste à donner une majorité plus ou moins large au président nouvellement élu. C’est pourquoi 2012 ressemble à 2007, à 2002 et à 1988. C’est le scrutin majoritaire, qui fait le résultat : en mobilisant à peine le tiers des inscrits l’UMP et le PS s’apprêtent à rafler la quasi‑totalité des sièges de députés.

Avec quelques nouveautés tout de même ? Oui, l’abstention a encore progressé : 43 % la semaine dernière, soit trois points de plus qu’en 2007.

Et l’opinion s’est droitisée : le PC a reculé au profit du PS ; le MODEM est en voie de disparition ; le Front national a repris des couleurs : il rassemble 13,6 % des suffrages. Moins que Marine Le Pen à l’élection présidentielle, mais trois fois plus qu’aux législatives de 2007.

Kiosque Courtois du samedi 16/6/2012 – L’actualité de la semaine en écrit Les personnalités s’en sortent plutôt bien… Le Premier ministre, Jean‑Marc Ayrault (photo), est brillamment élu dès le premier tour. Ses ministres sont élus ou en ballottage favorable. Tout comme Nicolas Dupont‑Aignan et les ténors de l’UMP : Copé, Fillon, Baroin, Wauquiez, Bertrand.

Kiosque Courtois du samedi 16/6/2012 – L’actualité de la semaine en écrit Il y a tout de même des exceptions. Rama Yade (photo) est sévèrement battue à Asnières. Claude Guéant est en difficulté à Boulogne. Nathalie Kosciusko‑Morizet est menacée dans l’Essonne : elle avait dit préférer un socialiste à un Front national. Juste retour des choses, c’est aujourd’hui le Front national qui appelle à la faire battre ! La baudruche Mélenchon s’est dégonflée : le chef du Front de gauche a pris une déculottée à Hénin‑Beaumont où Marine Le Pen a des chances de l’emporter, avec 42 % des voix au premier tour.

Plusieurs candidats du Front national sont bien placés. Outre Marine Le Pen dans le Pas‑de‑Calais, ce sont Gilbert Collard dans le Gard, Valérie Laupies et Stéphane Ravier dans les Bouches‑du‑Rhône, Florian Philippot à Forbach et à Marion Le Pen à Carpentras. Jacques Bompard, patron de la Ligue du sud, est, lui, quasiment sûr d’être élu à Orange.

Le Front national est au centre du jeu

Premier succès pour le Front national : l’UMP a renoncé à s’allier au PS dans un « Front républicain ». Ses dirigeants n’appellent plus à voter socialiste, mais se sont ralliés au « ni‑ni » : ni Front national, ni PS.

Kiosque Courtois du samedi 16/6/2012 – L’actualité de la semaine en écrit Deuxième succès pour le FN : Nadine Morano (photo) drague ouvertement ses électeurs. L’ex‑ministre déclare à l’hebdomadaire Minute : « J’en appelle aux électeurs du Front national, qui partagent nos valeurs… à se retrouver sur ma candidature ».

Troisième succès : à Carpentras, la candidate socialiste se maintient et refuse de se désister pour le candidat UMP. Ce qui favorise Marion Le Pen ; et surtout, en Arles, le candidat UMP, René Chassain, se désiste franchement pour la candidate FN. Une grande première. Conforme aux souhaits de deux tiers des électeurs UMP. Les digues contre le FN se fissurent.

Pierre Moscovici tempête…

L’ancien premier lieutenant de DSK déclare « l’UMP s’enfonce politiquement et moralement ». Parole d’expert…

Mais à la Rochelle le spectacle politique cède la place à la comédie de boulevard…

<a href="https://fr.novopress.info/wp-content/uploads/2012/06/KC-9-juin-trierweiler1.jpg"><img class="alignleft  wp-image-114645" title="Kiosque Courtois du samedi 16/6/2012 – L’actualité de la semaine en écrit " src="https://fr.novopress.info/wp-content/uploads/2012/06/KC-9-juin-trierweiler1.jpg" alt="Kiosque Courtois du samedi 16/6/2012 – L’actualité de la semaine en écrit " width="255" height="190" /></a>Ségolène Royal (photo) est en ballottage difficile face à un dissident socialiste. Elle sollicite le soutien de François Hollande que celui ‑ ci apporte à celle qu’il appelle « la mère de ses enfants ».

Kiosque Courtois du samedi 16/6/2012 – L’actualité de la semaine en écrit Mais cela n’est pas du goût de, je cite : « La femme de sa vie », sa nouvelle compagne, Valérie Trierweiler (photo), qui se fend mardi d’un message de soutien à Raymond Falorni, l’adversaire de sa rivale. C’est la guerre des concubines. Non contente d’avoir ravi son coq à Ségolène Royal, Valérie Trierweiler fait tout pour lui faire perdre son perchoir… pour les plus grands délices de la presse anglo‑saxonne. La pseudo‑tragédie politique tourne au vaudeville.

Un mois avec François Hollande : une présidence futile s’installe

Le président voyage. On ne sait pas ce qui ressort de ses déplacements, si ce n’est qu’il choisit des moyens de transport « ostensiblement modestes » et parfaitement inadaptés à sa fonction… et aux exigences de sa sécurité personnelle comme de la sécurité routière.

Le conseil des ministres, toutes affaires cessantes, prépare une loi sur le harcèlement sexuel. Non sans compétence, les anciens soutiens de Dominique Strauss‑Kahn légifèrent gravement sur les propos graveleux, les mains aux fesses et les billets doux glissés dans les décolletés.

Le Contrôleur général des lieux de privation de liberté (CGLPL), Jean‑Marie Delarue, propose de lutter contre la surpopulation carcérale en votant l’amnistie des « peines de moins de six mois de prison et celles qui ont été prononcées il y a plus de deux ans . L’UMP crie au laxisme et les deux ministres de la Justice, pour une fois d’accord, déclarent s’opposer à cette mesure. Cette mesure n’est qu’une vaste blague : les peines de moins de six mois de prison (et même d’un an, voire de deux ans), n’étant jamais exécutées, elles ne risquent pas d’encombrer les prisons.

Un décret va réglementer les salaires des dirigeants de grandes entreprises publiques. Beaucoup de temps, beaucoup de bruit, pour traiter… vingt cas !

Le ministère de l’Intérieur phosphore sur la remise par les policiers de certificats de contrôle aux personnes dont ils auront vérifié l’identité. Dans les banlieues de l’immigration, les délinquants en rient déjà sous cape (sous capuche, plutôt).

D’un regard d’aigle, le ministre de l’Education discerne dans le calendrier scolaire le problème majeur de son ministère. L’illettrisme n’a plus qu’à bien se tenir ! Sans plus attendre, Vincent Peillon allongerait de cinq jours les prochaines vacances de la Toussaint.

Les gardes à vue seront proscrites pour les clandestins

Et Hollande n’y est pour rien ! C’est la chambre criminelle de la Cour de cassation qui a statué. Un étranger ne peut pas être gardé à vue s’il est seulement soupçonné d’être en situation irrégulière. Auparavant les clandestins interpellés lors d’un contrôle d’identité pouvaient être retenus 24 ou 48 heures au commissariat. L’avis de la Cour de cassation constitue la mise en pratique du droit européen. La Cour de justice de l’Union européenne a rendu, en 2011, un arrêt interdisant l’incarcération pour un étranger en situation irrégulière. Cet arrêt interprète une directive européenne préparée à l’automne 2007, lors d’un conseil européen présidé par Nicolas Sarkozy.

 

Monde

L’Espagne dans la tourmente

Selon la Banque d’Espagne, la dette des banques espagnoles envers la Banque centrale européenne (BCE) a atteint en mai 287 milliards d’euros : un niveau record, en hausse de 9 % par rapport au mois précédent, et cinq fois plus élevé qu’il y a un an.

Kiosque Courtois du samedi 16/6/2012 – L’actualité de la semaine en écrit Après Fitch, il y a une semaine, l’agence internationale de notation financière Moody’s a abaissé mercredi soir la note de la dette d’État espagnole avec perspective négative. L’agence de notation américaine juge que la dette espagnole est devenue « spéculative ». Elle estime en effet que le plan d’aide de 100 milliards apportés par les pays de la zone euro (en fait essentiellement l’Allemagne et la France), n’est pas réaliste, compte tenu de l’état économique très dégradé de l’Espagne. Une nouvelle dégradation de la note espagnole pourrait intervenir d’ici trois mois.

Derrière l’aridité des chiffres il y a une réalité économique précise : l’effondrement de l’industrie espagnole, l’excédent des importations sur les exportations, l’explosion du chômage et la chute de l’immobilier avec des dizaines de milliers d’immeubles vides ou pas finis.

Ce n’est pas seulement une crise bancaire, c’est la chute du modèle économique et financier libre‑échangiste.

Quatre nouveaux soldats français tués en Afghanistan

Kiosque Courtois du samedi 16/6/2012 – L’actualité de la semaine en écrit Les derniers morts français remontaient à fin janvier. La fin du printemps a été fatale à quatre soldats samedi dernier dans la vallée de la Kapisa (ci-contre, situation sur une carte). L’attentat‑suicide a été provoqué par une femme ou un homme déguisé en femme portant une burqa. Les Français effectuaient une patrouille à pied. Le ministre de la défense Jean‑Yves Le Drian s’est rendu sur place. Depuis le début de l’intervention internationale, ce sont 87 soldats français qui sont morts dans une zone où les intérêts français sont négligeables.

Le président de la République a invité jeudi ses prédécesseurs à une cérémonie d’hommage aux Invalides. On espère qu’il n’y pas eu, derrière le poids des mots, le choc de la récupération électorale.

Quant à Jean‑François Copé, il s’est illustré sur le mode du comique involontaire dans cette tragique affaire. Le secrétaire général de l’UMP a dénoncé, je cite : « Cet acte de barbarisme sans nom » confondant le barbarisme, une erreur de langage, et la barbarie, acte d’atrocité.

Israël : vers une expulsion massive des clandestins africains 

Kiosque Courtois du samedi 16/6/2012 – L’actualité de la semaine en écrit Demain, 17 juin, Israël (ci-contre drapeau d’Israël) procédera à une expulsion massive d’immigrants africains en situation irrégulière, sud‑soudanais pour la plupart. Près de 60.000 immigrés séjournent actuellement clandestinement en Israël, et 25.000 d’entre eux sont concernés par ces rafles. Pour Benjamin Netanyahou, le Premier ministre de l’Etat hébreu, ces migrants africains « Mettent en danger le caractère juif et démocratique de l’Etat d’Israël ». Le 3 juin dernier, Netanyahu avait ordonné l’accélération des procédures d’expulsion. Nous attendons toujours la réaction indignée de Bernard‑Henri Lévy Botul, de la Licra, de SOS‑Racisme, etc., sur ces événements qui nous renvoient incontestablement aux heures les plus sombres de notre histoire.

Les Etats‑Unis ont installé des dizaines de bases secrètes en Afrique

Selon l’édition de jeudi du Washington Post, l’armée américaine a développé depuis 2007 un réseau de bases aériennes secrètes en Afrique. Officiellement dans le but de surveiller Al‑Qaida et d’autres groupuscules terroristes, mais en réalité pour contrer l’influence chinoise, de plus en plus forte sur le continent noir. Les Etats‑Unis opèrent à partir d’une dizaine de bases établies entre autres au Burkina Faso, en Mauritanie et en Ouganda. L’Algérie abrite depuis plusieurs années une base secrète de l’armée américaine, un centre d’écoutes et d’interceptions de la NSA, la National Security Agency.

L’offre d’emploi insolite du jour, on la doit à la JP Morgan

La Banque JP Morgan a publié une annonce pour un poste à Londres, rédigée en ces termes : « Il sera nécessaire d’avoir une bonne compréhension des Grecs et être capable d’expliquer leur comportement ». La finance mondialisée considérerait‑elle les Grecs comme une espèce animale curieuse ? Le ton de l’offre d’emploi et le choix des mots laissent planer le doute.

Les Grecs eux revoteront demain.

Kiosque Courtois du samedi 16/6/2012 – L’actualité de la semaine en écrit Le chiffre de la semaine : c’est 2.000

2.000, c’est le nombre de places contenu par le Zénith de Strasbourg, salle de spectacle qui était pleine à craquer, mardi dernier. 2.000 personnes s’étaient déplacées pour assister au dernier spectacle de l’humoriste politiquement incorrect Dieudonné (photo). Devant le Zénith, la Licra et l’Union des Etudiants juifs de France criaient au loup et peinaient à rassembler trente péquins indignés, dont un député socialiste qui regrettait que le spectacle n’ait pas été interdit.

 

La bonne nouvelle du jour

Nous finirons ce kiosque courtois sur une note musicale. Le festival Haendel bat son plein au château de Versailles. Au programme notamment, cinq spectacles de jeux d’eau et de feux d’artifice sur des compositions d’apparat de Haendel animeront le Grand canal, du 22 juin au 6 juillet. Une belle idée de sortie en famille.