Une municipalité de l’Isère cesse de rembourser Dexia

15 juin 2012 | Actualités, Économie, Europe

15/06/2012 — 16h30
SASSENAGE (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) — Une mairie de l’Isère a décidé de ne plus rembourser les quelque 636.000 euros d’intérêts d’un « emprunt toxique » contracté auprès de la banque Dexia. Pour le maire Nouveau Centre de Sassenage, Christian Coigné : « Ils ont trompé notre confiance. C’est inacceptable que les contribuables payent pour des financiers qui nous ont menti ».

Pourtant renégociés avec la banque Dexia en 2010, les intérêts de ce prêt ont explosé, passant en un an de 170.000 euros à plus de 636.000 euros. Les intérêts, qui sont indexés pour moitié sur le franc suisse, ont en effet subi la hausse vertigineuse de cette devise. Dans sa démarche, Christian Coigné a reçu l’appui de la chambre régionale des comptes de Rhône‑Alpes.

Novopress est sur Telegram !

Newsletter

* champ obligatoire
« Novo » signifie, en latin, « renouveler » ou encore « refaire ». Novopress se donne comme objectif de refaire l’information face à l’« idéologie unique ». Mais ce travail de réinformation ne peut pas se faire seul. La complémentarité entre les différentes plateformes existantes doit permettre de développer un véritable écosystème réinformationnel.