Avancées du projet de classe de mer de Solidarité Kosovo

Avancées du projet de classe de mer de Solidarité Kosovo

Dans le cadre de l’organisation du projet de classe de mer en faveur des enfants du Kosovo-Métochie, des membres de l’équipe de l’association humanitaire Solidarité Kosovo se sont rendus en fin de semaine dernière dans le sud de la Serbie.

Et c’est à Nis, dans la troisième plus grande ville du pays, située à 100 kilomètres au nord du Kosovo, que se sont retrouvés Ivana Gajic, Arnaud Gouillon et le permanent du bureau humanitaire de l’association, le diacre Bojan. Ensemble, sous une chaleur écrasante de 35°C, ils ont multiplié les entretiens avec des professionnels du secteur touristique et des représentants associatifs afin de donner forme au projet estival dédié aux plus jeunes âmes chrétiennes du Kosovo.

Avancées du projet de classe de mer de Solidarité Kosovo

Le diacre Bojan et Arnaud Gouillon en compagnie de l'artiste engagé Dragan

C’est ainsi qu’en collaboration avec ses partenaires locaux, Solidarité Kosovo a tracé les grandes trames du projet de classe de mer en définissant les paramètres de temps et de lieu ainsi que les conditions d’accueil des 40 enfants serbes.

C’est au Monténégro que les enfants des enclaves chrétiennes du Kosovo découvriront pour la première fois la mer. Le choix de cette jeune république pour destination s’est opéré à partir de critères pratiques (proximité géographique, facilités administratives) mais aussi et surtout pour les garanties de sécurité qu’elle représente. En effet, dans ce pays voisin du Kosovo, la population, à majorité chrétienne, est particulièrement bienveillante et solidaire de la cause serbe au Kosovo.

Les quarante enfants serbes prendront donc la route vers le bord de mer du Monténégro au cours de la dernière quinzaine du mois d’aout pour apprécier cet environnement plein de charme, où le premier confort sera celui de la sécurité. Tout au long de cette semaine de détente et entre les deux sorties à la mer quotidiennes, la classe pourra vaquer à des occupations aussi divertissantes qu’instructives : comme du théâtre, ballet, peinture ou encore une visite découverte du magnifique monastère d’Ostrog.

Les personnes souhaitant aider cette action peuvent faire un don à l’association par Internet, par chèque, etc.. Solidarité Kosovo étant reconnue d’intérêt général, chaque don ouvre droit à une déduction fiscale à hauteur de 66% du montant du don.