Rome: Casapound s'oppose à la nouvelle décharge publique et dénonce l'absence de recyclage

Rome: Casapound s’oppose à la nouvelle décharge publique et dénonce l’absence de recyclage

08/06/12 – 20h00
ROME (NOVOpress)
– Alors que la quasi totalité des grandes villes européenne est déjà passée depuis plusieurs années au tri et au recyclage de ses déchets, la capitale italienne continue à se borner à les déverser sans distinction puis à les enfouir. Cette pratique a entrainé la saturation des divers sites de déversement et le projet récent d’ouverture d’une nouvelle décharge publique géante dan le quartier de Riano, suscitant l’inquiétude et la colère des habitants du lieu.

Rejoignant la mobilisation citoyenne contre ce projet anti-écologique, anachronique et économiquement aberrant (de nombreux détritus triés pourraient être revendus à des entreprises pour réutilisation), les militants de Casapound œuvrent depuis plusieurs jours à la dénonciation d’une décision politique inique et néfaste au bien être de la population et à la protection de l’environnement. Ils participent notamment, nuit et jour, à l’occupation du lieu choisi pour installer la nouvelle décharge. Une trentaine de jeunes militants du mouvement ont également bloqué la route de Flaminia, à l’entrée de Riano, en exhibant des banderoles proclamant “Les déchets tuent” ou encore “les habitants de Riano veulent continuer à vivre“.

Le mouvement Casapound réclame la suspension du projet et la mise en place d’une politique ambitieuse de tri sélectif et de recyclage.

Comme l’a déclaré le vice-président de Casapound, Andrea Antonini : “Nous ne voulons pas simplement que la décharge soit déplacée, nous exigeons un système plus adapté à l’époque, plus protecteur de l’environnement et des populations. Nous ne voulons pas compromettre notre vie, notre économie et la santé de nos enfants simplement parce que Monsieur Allemanno (NDLR: l’actuel maire de Rome) n’a pas tenu ses promesses électorales et a préféré distribuer à tort et à travers l’argent public”.

Crédit photo : un.2vue via Flickr (CC)